Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Accord d’envergure: de l’uranium russe pour les centrales nucléaires françaises

© Sputnik . Evgenya Novozhenina / Aller dans la banque de photosForum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF)
Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) - Sputnik France
S'abonner
Le Forum de Saint-Pétersbourg 2018 s’impose de nouveau comme une plateforme prometteuse. En marge de l’évènement, EDF a signé ce vendredi un contrat d’envergure dans le domaine de l’énergie nucléaire avec la société russe Techsnabexport. Le directeur de cette dernière a révélé à Sputnik les détails de l’accord.

Sylvie Jéhanno - Sputnik France
«La visite du Président Macron valorise les acteurs français» au SPIEF 2018
Le contrat d'une durée de 10 ans conclu entre la société russe Techsnabexport (TENEX), appartenant à Rosatom, et l'entreprise française Électricité de France (EDF) présente des avantages considérables pour la Russie, a indiqué à Sputnik le directeur général de Techsnabexport Sergueï Polgorodnik.

«Nous avons signé un accord prévoyant une prestation d'une série de services sur le traitement de l'uranium ré-enrichi avec la plus grande entreprise énergétique mondiale, Électricité de France. Le contrat est très important pour l'économie russe», a précisé M.Polgorodnik.

Selon l'interlocuteur de Sputnik, l'énergie «nucléaire française est la deuxième après l'américaine par sa taille», et pour la société russe il est essentiel de comprendre qu'elle «occupe une place assez importante dans la chaîne de fournisseurs pour les Français, pour les entreprises françaises». Il s'agit de sociétés énergétiques ainsi que de partenaires de Techsnabexport dans le domaine du traitement des matières nucléaires.

«Ce travail est précieux pour nous parce que nous développons pleinement nos capacités technologiques et scientifiques. [… ] Dans ce contrat particulier, nous réalisons notre potentiel en matière de traitement de l'uranium ré-enrichi, et c'est une grande quantité du point de vue des substances physiques et du prix, nous parlons d'un contrat en milliards de dollars.»

Sergueï Polgorodnik a expliqué que l'accord portait sur 10 ans, de 2022 à 2032. Outre la prestation d'une série de services sur le traitement de l'uranium ré-enrichi, le contrat prévoit aussi des livraisons d'uranium ré-enrichi.

La 22e édition du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) se tient du 24 au 26 mai 2018. La France et le Japon, en tant qu'invités d'honneur du SPIEF, disposent de leurs propres pavillons d'exposition. Le stand français accueille notamment Air liquide, Auchan, Danone, Engie, Michelin, Sanofi, Schneider Electric, Servier, Société générale, TechnipFMC et Total.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала