Sanctions contre l’Iran: l’Inde indique sous quelle condition elle les adoptera

© AP Photo / Manish SwarupNew Delhi
New Delhi - Sputnik France
Seules les sanctions décidées dans le cadre de l’Onu seront respectées par New Delhi et aucune autre décidée d’une «manière unilatérale» par un autre pays, a déclaré la ministre indienne des Affaires étrangères.

L'Inde s'en tiendra uniquement aux sanctions décidées par l'Onu contre l'Iran et n'en respectera aucune autre provenant d'un autre pays, comme celles décidées dernièrement par les États-Unis, a déclaré ce 28 mai lors d'une conférence de presse la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj.

«L'Inde observera uniquement les sanctions décidées par les Nations unies contre l'Iran et n'en respectera aucune autre décidée d'une manière unilatérale», a déclaré la ministre avant de rencontrer, à New Delhi, son homologue iranien Mohammad Javad Zarif.

Karta över Mellanöstern - Sputnik France
L'Iran précise les délais de sa «présence consultative» en Syrie
Début mai, la tension est montée d'un cran autour du programme nucléaire iranien après la décision des États-Unis de se retirer de l'accord de juillet 2015, annoncée par le Président Trump le 8 mai dernier. Aux termes de l'accord, l'Iran doit brider son programme nucléaire et ne jamais chercher à obtenir la bombe atomique en échange de la levée d'une partie des sanctions internationales visant la République islamique. Donald Trump a également déclaré que Washington rétablirait les sanctions imposées à Téhéran et suspendues suite à la signature de l'accord de 2015.

Téhéran - Sputnik France
Accord nucléaire: l’Iran annonce la couleur, les 4 +1 discutent, Macron reste ambigu
Les signataires européens de l'accord de Vienne, officiellement nommé Plan d'action global conjoint, ont promis de faire tout leur possible pour le sauver, malgré le retrait américain, notamment pour préserver les relations commerciales et les investissements pétroliers qui ont repris après son entrée en vigueur.

Les négociations entre l'Iran, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, la Chine et la Russie ont repris le 25 mai à Vienne pour sauver l'accord nucléaire conclu en 2015 avec Téhéran, deux semaines après le retrait de Washington.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала