Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Maintenant officiel: Merkel devant un ultimatum de 2 semaines sur la question migratoire

© AFP 2021 Tobias SchwarzBundeskanzlerin Angela Merkel während der Fragestunde im Bundestag
Bundeskanzlerin Angela Merkel während der Fragestunde im Bundestag - Sputnik France
S'abonner
Le ministre allemand de l'Intérieur, Horst Seehofer, a donné lundi à la chancelière Angela Merkel deux semaines pour trouver une solution européenne pour mettre fin à l'afflux de migrants dans le pays, sinon il ordonnera à la police aux frontières de renvoyer des demandeurs d'asile, indique l'agence dpa.

Lors d’une réunion à Munich, les dirigeants de l’Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) ont pris la décision de poser un ultimatum de deux semaines à Angela Merkel pour qu’elle négocie une solution européenne au défi migratoire, faute de quoi, le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer décrètera une fermeture des frontières, selon l'agence dpa.

Angela Merkel - Sputnik France
«Je ne peux plus travailler avec cette femme»: Merkel confrontée à un ultimatum dès lundi?

«Dans un conflit sur la politique migratoire au sein de l'alliance [CDU/CSU, ndlr], la CSU a donné à la chancelière Angela Merkel [CDU, ndlr] le temps de chercher une solution paneuropéenne après le sommet européen de juin. Le comité de la CSU a approuvé à l'unanimité lundi la proposition pertinente du président de la CSU et ministre de l'Intérieur, Horst Seehofer», indique l'agence.

À son tour, Angela Merkel a accepté ce délai et a déclaré que son parti soutient l’initiative de la CSU.

«La CDU soutient l'initiative du ministre de l'Intérieur Horst Seehofer de créer un plan général sur la politique migratoire», a déclaré Mme Merkel, avant d’ajouter que son parti ne voulait pas de mesures «unilatérales, incohérentes et incompatibles avec les intérêts des pays tiers».

La chancelière a également mis en garde contre un «effet domino» à travers l'Europe si l'Allemagne refoulait de manière injustifiée des demandeurs d’asile à ses frontières.

Elle a souligné la nécessité pour la coalition d'agir ensemble pour essayer de parvenir à un accord lors du sommet européen des 28 et 29 juin à Bruxelles.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала