Trump fait volte-face et dit non à la séparation des familles à la frontière

Après une indignation massive face à la mise en œuvre de la politique de la «tolérance zéro», le Président US a signé un décret selon lequel les parents migrants et leurs enfants doivent être retenus ensemble.

Donald Trump a signé un décret interdisant de séparer les familles de migrants qui ont clandestinement franchi la frontière américaine.

Le Président a signé le document dans le Bureau ovale mettant fin aux séparations systématiques qui avaient provoqué une vague d'indignation mondiale et un profond malaise au sein de son parti.

Donald Trump et son épouse Melania - Sputnik France
Melania Trump rompt le silence sur la politique migratoire de son mari
«Cela me tient particulièrement à cœur (…). Nous n'aimons pas voir des familles séparées», a déclaré Donald Trump en signant le décret.

Le texte stipule que des poursuites pénales continueront à être engagées contre ceux qui traversent la frontière illégalement, mais que parents et enfants seront retenus ensemble dans l'attente de l'examen de leur dossier.

«Nous allons garder les familles ensemble mais la fermeté aux frontières restera la même», a plus tard indiqué le Président.

La Maison-Blanche a cependant toujours défendu la politique de «tolérance zéro» qui obligeait depuis le mois de mai la police aux frontières à séparer les enfants de leurs parents, mis sous les verrous avant d'être traduits en justice. Au moins 2.342 enfants et jeunes migrants auraient ainsi été séparés de leurs familles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала