Homme politique assyrien: les habitants d’Hassaké incapables de rentrer chez eux

© SputnikHomme politique assyrien: les habitants d’Hassaké incapables de rentrer chez eux (image d'illustration)
Homme politique assyrien: les habitants d’Hassaké incapables de rentrer chez eux (image d'illustration) - Sputnik France
Les villages assyriens du gouvernorat d’Hassaké, dans le nord de la Syrie, sont toujours contrôlés par les Kurdes, a fait savoir à Sputnik le directeur du Bloc assyrien national Fuad Sada.

Les habitants de la région entourant la ville de Tell Tamer, dans le gouvernorat syrien d'Hassaké, ne peuvent rentrer sur leurs terres à cause des Kurdes qui se trouvent sur ce territoire, a déclaré à Sputnik le directeur du Bloc assyrien national Fuad Sada.

Production de pétrole - Sputnik France
Extraction de pétrole en Syrie: qu’en est-il de l’accord conclu par Damas avec les Kurdes?
Selon lui, les «villages assyriens dans la région de Tell Tamer sont toujours occupés par les Kurdes».

«Voici ce qui s'est passé. D'abord, les gens ont entendu des tirs. Ensuite, les Kurdes ont dit que les terroristes approchaient et qu'il fallait s'enfuir. Les Assyriens sont partis, et les Kurdes et les terroristes se sont mis à piller les églises, les maisons. Maintenant, les réfugiés assyriens ne peuvent pas rentrer chez eux», a souligné M.Sada.

Selon l'interlocuteur de Sputnik, l'Eglise a racheté des dizaines d'Assyriens aux terroristes de Daech*. Des millions de dollars ont été dépensés pour les arracher à leur captivité, a précisé M.Sada.

«Les personnes libérées ont raconté que les Kurdes étaient de mèche avec les terroristes», a-t-il précisé.

Combattants kurdes en Syrie - Sputnik France
Les Kurdes seraient prêts à négocier avec Damas «sans condition préalable»
D'après Fuad Sada, en conséquence, seuls 950 Assyriens sur les 20.000 qui habitaient près de la rivière Khabour, dans la province d'Hassaké, sont toujours présents dans ce gouvernorat.

«J'appelle les forces kurdes à libérer ces villages et à les replacer sous le contrôle du gouvernement syrien. Les Assyriens pourront alors retourner chez eux et reprendre le cours de leur vie», a-t-il résumé.

La ville d'Hassaké et la province du même nom ont été libérées des terroristes de Daech* par des milices kurdes en 2016.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала