Israël frappe à nouveau le Hamas malgré le cessez-le-feu

Quelques heures après la trêve négociée par les autorités israéliennes et le Hamas, un char israélien a frappé le Hamas en réponse à la violation de la frontière par un groupe de Palestiniens.

Un char israélien a attaqué le 21 juillet un poste militaire du Hamas dans la bande de Gaza, ripostant ainsi à la violation de la frontière par un groupe de Palestiniens, a annoncé Tsahal dans un communiqué.

«Plus tôt, plusieurs Palestiniens ont pénétré en Israël depuis le nord de la bande de Gaza, suite à quoi ils sont revenus», a indiqué l'armée. «En riposte, un char israélien a tiré une salve contre un poste militaire du Hamas dans la bande de Gaza», a-t-elle poursuivi.

Frontière entre Israël et la bande de Gaza - Sputnik France
Pluie de bombes israéliennes sur la bande de Gaza avant un cessez-le-feu
Cet incident est le premier depuis l'annonce faite dans la nuit du 20 au 21 juillet d'un cessez-le-feu par les autorités israéliennes et le Hamas. Ces derniers se sont entendus pour faire le nécessaire en vue d'un retour au calme dans la bande de Gaza, au terme d'une journée marquée par la mort de quatre palestiniens et d'un soldat israélien.

Un soldat israélien avait auparavant été tué par balles en bordure de la bande Gaza, où les frappes de Tsahal ont coûté la vie à trois membres du Hamas et à un civil, et ont fait 120 blessés. L'armée israélienne n'avait pas subi de pertes dans l'enclave palestinienne depuis les affrontements de 2014.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала