Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les habitants de Quneïtra rentrent chez eux après des années d'errance (vidéo)

© SputnikLe drapeau de la Syrie flotte de nouveau à sa frontière avec Israël
Le drapeau de la Syrie flotte de nouveau à sa frontière avec Israël - Sputnik France
S'abonner
Le gouvernorat de Quneïtra, au sud-ouest de la Syrie, a été entièrement libéré des terroristes et les civils commencent à regagner leurs foyers. Un correspondant de Sputnik qui s'est rendu sur les lieux a constaté que la vie y revenait à la normale et que les habitants étaient heureux de rentrer chez eux même si leurs maisons étaient détruites.

Après que le gouvernorat de Quneïtra a été entièrement libéré des terroristes, les civils commencent à regagner leurs foyers.

Un correspondant de Sputnik s'est rendu dans cette province du sud-ouest de la Syrie, frontalière d'Israël, et a constaté que la route reliant Madinat al-Baath à Al-Hamidiyah avait été déblayée. Les démineurs ont détruit les bombes posées le long de la route et des maisons. L'armée syrienne contribue au retour des réfugiés et garantit l'ordre et la sécurité, a-t-il encore indiqué.

«Après cinq ans nous rentrons chez nous […] Nous sommes de retour et commençons à reconstruire notre pays. On espère que ce sera encore mieux qu'avant», a déclaré l'un des Syriens questionnés par notre correspondant.

Les habitants ont raconté que malgré les destructions de leurs maisons et villages, ils étaient heureux de rentrer chez eux pour y reprendre une vie normale au lieu d'aller d'un camp de réfugiés à un autre.

«Nous rentrons chez nous dans notre pays et nous sommes heureux. Malheureusement, il y a tant de destructions. On espère que tout se passera bien, que les problèmes se résoudront, que le pays se relèvera», a déclaré un autre Syrien.

La ville syrienne de Deraa - Sputnik France
Diplomatie russe: tous les foyers de terrorisme anéantis dans le sud-ouest de la Syrie
Le gouvernement syrien a ouvert neuf établissements administratifs qui aident les habitants dans leurs démarches et les radicaux qui ont opté en faveur de la réconciliation à revenir dans le cadre juridique de l'État syrien, a ajouté le correspondant de Sputnik.

Un accord de cessez-le-feu global a été conclu en juillet dernier dans le gouvernorat de Quneïtra dans le cadre d'une entente portant sur la conclusion d'une trêve et le retrait des groupes armés. Une partie des radicaux s'est rendue aux autorités syriennes pour profiter de l'occasion de retourner à une vie pacifique. D'autres, qui ont refusé de déposer les armes, se sont vu accorder la possibilité de se rendre avec leurs familles dans le gouvernorat d'Idlib.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала