Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un ministre allemand révèle qui payerait le prix d’une guerre commerciale mondiale

© AP Photo / Gero BreloerUn drapeau allemand
Un drapeau allemand - Sputnik France
S'abonner
Les consommateurs ordinaires pourraient être les véritables victimes des différends commerciaux globaux qui influencent le prix de nombreux produits, estime le ministre fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie. Il a appelé les puissances mondiales à lutter pour l’ouverture des marchés.

Ce sont les consommateurs qui souffriront en premier lieu les conséquences d'une guerre commerciale mondiale à cause de l'augmentation du prix de nombreux biens, a déclaré le ministre allemand fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier dans une interview accordée au journal allemand Bild am Sonntag.

«Cette guerre commerciale ralentit et sape la croissance économique, en créant une nouvelle situation d'incertitude», a-t-il précisé.

Bruno Le Maire - Sputnik France
Guerre commerciale avec les USA: Paris refuse de «négocier avec un pistolet sur la tempe»
Il a également indiqué que les différends commerciaux mettaient en cause les emplois de nombreux ouvriers.

Selon lui, les puissances mondiales doivent aspirer à la diminution des droits de douane et à l'ouverture des marchés ainsi que lutter contre les politiques protectionnistes.

Il s'est également prononcé sur le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran.

«Nous ne permettrons pas à Washington de nous dicter les conditions de nos relations commerciales avec d'autres États. C'est pourquoi nous soutenons l'accord nucléaire de Vienne […] N'importe quelle entreprise allemande a le droit de continuer à investir en Iran», a-t-il ajouté.

Fin mars, les États-Unis ont introduit des tarifs douaniers sur l'importation d'acier et d'aluminium (de respectivement 25% et 10%) en provenance d'une série de pays, dont la Russie. À partir du 1er juin cette mesure s'est élargie à l'Union européenne, au Canada, au Mexique, à la Corée du Sud et d'autres pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала