Le policier qui a tué un automobiliste à Paris mis en examen, ses collègues se mobilisent

© REUTERS / Charles PlatiauFrench police gather outside a local police station in Paris, France, October 11, 2016, after a Molotov cocktail attack over the weekend near Paris that injured their colleagues.
French police gather outside a local police station in Paris, France, October 11, 2016, after a Molotov cocktail attack over the weekend near Paris that injured their colleagues. - Sputnik France
Après qu'un agent de police a été mis en examen et interdit d'exercer son métier après avoir tué un homme lors d'une course-poursuite à Paris, ses collègues se sont mobilisés et ont lancé une collecte en ligne pour l'aider.

A French plainclothes policeman shows off his insignia as he protests against anti-police violence during a march at Place de la Republique in Paris, France, October 26, 2016. - Sputnik France
Un automobiliste tué par un policier lors d'une course-poursuite à Paris
Les collègues du policier de 23 ans, mis en examen pour avoir tué par balle un automobiliste au terme d'une course-poursuite dans la capitale française, ont créé une cagnotte en ligne pour récolter des fonds et l'aider. Quelque 300 personnes y ont déjà contribué et ont ainsi fait don cumulé de 5.746 euros au moment de la publication de cet article. La cagnotte a été lancée ce jeudi.

L'avocat de l'agent de police, Me Laurent-Franck Lienard, a catégoriquement réagi à sa mise en examen dans un communiqué et compte faire appel de cette décision de justice devant la chambre de l'instruction.

«Le rapport de l'IGPN est clair: il y a légitime défense, et application du droit», a fustigé l'avocat. «C'est un scandale! C'est tout simplement une honte. Qu'a-t-il fait de mal? Il a appliqué la loi et a tenté de la faire appliquer. Que lui reproche-t-on? Il ne le voulait pas, ne l'avait pas cherché et ne l'avait pas prévu… mais il a été contraint de le faire pour protéger des vies. C'était sa mission, sa responsabilité et son devoir.»

La police française - Sputnik France
Digne-les-Bains : une enquête ouverte après des violences policières présumées (vidéo)
Le policier qui a tué par balle mardi un automobiliste au terme d'une course-poursuite en scooter à Paris a été mis en examen jeudi et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer sa fonction de gardien de la paix, a annoncé le parquet, cité par l'AFP.

A l'issue de sa garde à vue, le fonctionnaire de 23 ans a été mis en examen pour «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire de l'autorité publique».

Outre l'interdiction d'exercer, son contrôle judiciaire prévoit une interdiction de détenir ou de porter une arme, conformément aux réquisitions du parquet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала