Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Damas réagit à l’accord russo-turc sur Idlib

S'abonner
Le gouvernement de Damas s'est félicité de l'accord russo-turc sur une zone démilitarisée à Idlib devant permettre d'«éviter l'effusion de sang des Syriens», selon l'agence SANA.

L'armée gouvernementale syrienne dans la province d'Idlib - Sputnik France
Moscou: pas de nouvelle opération à Idlib, mais un mémorandum sur la désescalade
Les autorités de Damas ont salué l'accord russo-turc prévoyant l'instauration d'une zone démilitarisée dans le gouvernorat d'Idlib, relate l'agence officielle SANA en citant une source au ministère syrien des Affaires étrangères.

Selon l'interlocuteur de l'agence, Damas a toujours «favorablement accueilli toute initiative permettant d'éviter l'effusion de sang des Syriens».

l'armée syrienne - Sputnik France
Pourquoi l'armée syrienne n'a toujours pas lancé l'opération à Idlib
Réunis lundi 17 septembre à Sotchi, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont mis d'accord pour créer une zone démilitarisée sous contrôle russo-turc dans la région d'Idlib, dernier bastion rebelle et djihadiste de Syrie. Selon le chef du Kremlin, l'accord prévoit «le retrait de tous les combattants radicaux» de la zone.

Pour sa part, son homologue turc s'est déclaré persuadé que l'accord empêcherait une crise humanitaire à Idlib. Le document a été également salué par le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif qui a l'a qualifié d'«exemple de diplomatie responsable».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала