Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Israël cherche à fragmenter le Moyen-Orient, selon le Président libanais

S'abonner
Le Président libanais Michel Aoun, élu en octobre 2016, a dénoncé les tentatives d'Israël de fragmenter la région, ainsi que les menaces à l'encontre de son propre pays.

Un poste de contrôle syrien à la frontière avec le Liban - Sputnik France
Israël se prépare à réagir au transfert ou à la production d’armes létales au Liban
L'État hébreu veut «fragmenter le Moyen-Orient en pièces communautaires et confessionnelles», estime le Président libanais Michel Aoun dans un entretien accordé au Figaro.

«Israël cherche à fragmenter la région en pièces communautaires et confessionnelles, des simulacres d'États, pour assembler un puzzle sectaire», a déclaré l'ancien militaire âgé de 83 ans, élu à la présidence du pays en octobre 2016.

Beirut city skyline in the early 2000s - Sputnik France
Le Liban réagit à l’utilisation par Israël de son espace aérien pour frapper la Syrie
Il a dénoncé les «menaces israéliennes» à l'encontre de la République libanaise ainsi que «la spoliation des droits des Palestiniens» et la suspension de la contribution américaine à l'Office pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA):

«On vient de recevoir un nouveau "cadeau empoisonné": la suspension par le Président Trump de la contribution américaine à l'UNRWA, dont dépendent près de 500.000 Palestiniens au Liban. Cela conduira à implanter définitivement les réfugiés palestiniens dans les pays où ils se trouvent», a expliqué le dirigeant libanais.

Dans le même temps, il a rejeté la possibilité d'une confrontation entre l'Iran et Israël sur le territoire de son pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала