L’Inde souhaiterait acheter des chars russes Armata

© Sputnik . Vadim Savitskii / Aller dans la banque de photosArmata
Armata - Sputnik France
L’armée indienne voudrait remplacer ses T-72 par les chars modernes russes Armata, d’après The Diplomat. Selon le journal, le chef d’état-major des troupes terrestres indiennes est arrivé en Russie pour notamment discuter de l’achat de ces chars dernier cri.

L’Inde a l’intention d’acheter et de produire 1.770 blindés de combat modernes après 2020 et le char T-14 Armata serait le meilleur candidat pour remplacer ses chars T-72, a annoncé mercredi le journal The Diplomat.

Armata T-14 during Victory Day Parade rehearsal in Moscow - Sputnik France
L’«arme secrète» de l’Armata? Le développeur du char russe répond
Selon le journal, le chef d’état-major de l’armée de terre indienne Bipin Rawat, qui a entamé lundi une visite de six jours en Russie, pourraient évoquer le châssis universel Armata lors de ses rencontres avec le commandement russe. M.Rawat devrait notamment se rendre dans une unité militaire russe qui exploite les chars Armata à titre d’essai.

Le châssis Armata sert de plateforme à plus d'une douzaine de matériels chenillés différents, y compris à un canon automoteur blindé, à un véhicule blindé de génie militaire, au véhicule de combat d'infanterie lourde BMP T-15 et au char de combat principal T-14 Armata.

Ni l’armée indienne ni le ministère de la Défense du pays n’ont encore officiellement confirmé que Moscou et New Delhi pourraient discuter de la vente de blindés Armata.

T-14 Armata. Répétition du défilé de la Victoire, Moscou - Sputnik France
Les chenilles pour l’Armata et d’autres chars russes désormais fabriquées 24 heures sur 24
Mais The Diplomat note que la visite de la délégation militaire indienne à Moscou coïncide avec les entretiens entre le Président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi qui auront lieu à New Delhi les 4 et 5 octobre prochains. Pendant ce sommet russo-indien, les deux pays devraient signer un accord de 5,5 milliards de dollars sur la livraison de cinq batteries de missiles S-400 Triumph en Inde.

Pour l’instant, le ministère indien de la Défense n’a pas lancé d’appel d’offres pour l’achat de blindés et les éventuels concurrents de l’Armata ne sont pas connus. D’après The Diplomat, cela pourraient être le T-84 Oplot-M ukrainien et le Hyundai Rotem K2 (Black Panther) sud-coréen.

À l’heure actuelle, les unités blindées des forces terrestres indiennes sont équipées principalement de matériels de fabrication soviétique et russe, notamment de chars T-72 et T-90.

Leur maintenance et modernisation pourraient aussi figurer au programme des entretiens de M.Rawat en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала