Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cinq bonnes raisons de passer vos vacances à Kazan

© Sputnik . Anna DedkovaLe ministère de l'Agriculture du Tatarstan
Le ministère de l'Agriculture du Tatarstan - Sputnik France
S'abonner
Les vacances d’été vous manquent déjà, mais où partir, et quand? La troisième capitale de la Russie propose un large éventail d’hébergements et d’activités qui feront le bonheur de tous. Voici donc cinq bonnes raisons de visiter Kazan.

Êtes-vous déprimé par l'arrivée de l'automne? Ressentez-vous l'envie de fuir votre quotidien et de faire vos bagages, direction une destination peu commune? Prenez des notes, et bienvenue à Kazan!

La coexistence harmonieuse de deux religions

Multiculturelle, vibrante et moderne, Kazan est une ville à part en Russie, là où les bulbes des églises orthodoxes se mêlent harmonieusement aux minarets des mosquées.

© Sputnik . Anna DedkovaUne église à Kazan
Une église à Kazan - Sputnik France
Une église à Kazan
© Sputnik . Anna DedkovaUne mosquée à Kazan
Une mosquée à Kazan - Sputnik France
Une mosquée à Kazan

En 2009, Hillary Clinton a d'ailleurs visité le Tatarstan pour s'inspirer de ses méthodes de cohabitation harmonieuse entre communautés. Elle a qualifié cette république russe de «modèle de cohabitation entre ethnies et religions différentes.»

Le lieu qui symbolise le mieux cette cohabitation des cultures et des religions? Le Kremlin de Kazan. Cette ancienne forteresse située sur la rive gauche de la Volga, entourée de remparts d'un blanc immaculé, est un exemple unique dans le monde de coexistence harmonieuse entre islam et christianisme. Le site abrite à la fois le palais du Président du Tatarstan, la cathédrale de l'Annonciation (construite en 1562) et l'imposante mosquée Kul Sharif (inaugurée en 2005). L'accès du Kremlin et des lieux de culte est gratuit.

© Sputnik . Anna DedkovaAu sein du Kremlin de Kazan
Au sein du Kremlin de Kazan - Sputnik France
Au sein du Kremlin de Kazan
© Sputnik . Anna DedkovaAu sein du Kremlin de Kazan
Au sein du Kremlin de Kazan - Sputnik France
Au sein du Kremlin de Kazan

En se promenant dans les rues de la ville, on peut apercevoir une église orthodoxe et une mosquée presque l'une en face de l'autre. Pourquoi ne pas venir visiter cette ville russe atypique pour ressentir l'harmonie de deux cultures coexistantes?

Une hospitalité inhabituelle

Récemment, des touristes chinois se sont vu présenter un guide de conseils censé les aider à comprendre la mentalité et les habitudes des Russes, comprenant entre autres le cliché très répandu du «caractère rude» et du «visage de pierre» des Russes. Toutefois, ce n'est pas le cas de Kazan et de ses habitants!

© Sputnik . Anna DedkovaPrès du Kremlin de Kazan
Près du Kremlin de Kazan - Sputnik France
Près du Kremlin de Kazan

En arrivant à Kazan, il est vraiment difficile de repérer «un visage de pierre». Les Tatars et les Russes de la ville font preuve d'une hospitalité qui dépasse souvent les limites! Si vous êtes perdu, si vous ne pouvez pas trouver le bon chemin ou, par exemple, un distributeur à proximité, un local peut facilement vous prendre par la main et vous y emmener. Et il serait impoli de refuser une telle aide chaleureuse (mais vous ne sauriez pas la refuser de toute façon!).

Des sucreries locales

Le chak-chak est une des principales spécialités gastronomiques du Tatarstan: c'est un dessert à base de miel, de farine et d'œuf. Avant de repartir, n'oubliez pas de ravir vos amis, vos proches, et vous-même, en achetant cette tradition incontournable de la gastronomie tatare. Vous en trouverez dans n'importe quel magasin de la ville. Ces sortes de petits vermicelles sucrés ne devraient pas vous laisser indifférent.

Mais ce qui concerne la cuisine tatare en générale, elle est également très riche! Etchpotchmak, smetannik, peremiatch, boukken, baoursak… autant de plats à ne pas rater! Après une visite au Kremlin de Kazan et une promenade dans le centre-ville, nous vous conseillons de passer sur la principale rue piétonne de la ville, Bauman, où l'on peut trouver de nombreux restaurants et cafés pratiquant la cuisine tatare, ainsi que des magasins de sucreries locales.

© Sputnik . Anna DedkovaDu thé tatar avec les sucreries
Du thé tatar avec les sucreries - Sputnik France
Du thé tatar avec les sucreries

La beauté des lumières

En mois d'octobre, le soleil couche tôt, à environ 18 heures. Alors, la ville change de couleur: sur le large quai au bord de la rivière Kazanka, le ciel devient un véritable tableau revêtant les couleurs rouge, rose, bleu et pourpre dans l'infinité de ses teints.

Après, la nuit tombe et la ville s'allume. Dans ce sens, Kazan peut même rivaliser avec Moscou: désormais, la phrase «Moscou ne dort jamais» peut être transformée en «Kazan ne dort jamais»!

© Sputnik . Anna DedkovaLa vie nocturne de Kazan
La vie nocturne de Kazan - Sputnik France
1/4
La vie nocturne de Kazan
© Sputnik . Anna DedkovaLa vie nocturne de Kazan
La vie nocturne de Kazan - Sputnik France
2/4
La vie nocturne de Kazan
© Sputnik . Anna DedkovaKazan, ville-organisateur de la Coupe du Monde 2018
Kazan, ville-organisateur de la Coupe du Monde 2018 - Sputnik France
3/4
Kazan, ville-organisateur de la Coupe du Monde 2018
© Sputnik . Anna DedkovaLa vie nocturne de Kazan
La vie nocturne de Kazan - Sputnik France
4/4
La vie nocturne de Kazan
1/4
La vie nocturne de Kazan
2/4
La vie nocturne de Kazan
3/4
Kazan, ville-organisateur de la Coupe du Monde 2018
4/4
La vie nocturne de Kazan

Les illuminations de la ville sont impressionnantes, notamment suite à la tenue de la Coupe du Monde 2018. Montez à l'une des deux grandes roues afin d'admirer une vue à couper le souffle!

De plus, la troisième capitale de la Russie regorge de bars et la vie nocturne y est électrique.

Se reposer du rythme et des foules de la grande ville

En automne, il ne fait pas trop froid à Kazan, bien que cette ville ne se situe pas en Russie centrale, où les températures sont généralement plus chaudes. Les précipitations sont très modérées et réparties sur toute l'année mais plus marquées durant les mois d'été. En octobre, on n'y verra pas une foule de vacanciers. Trouver un endroit isolé dans un parc local ou sur le quai au bord de la rivière avec du thé chaud et du chak-chak est très facile et recommandé pour les visiteurs de la capitale du Tatarstan au mois d'octobre.

En outre, étant donné que la saison des vacances est déjà terminée, les hôtels et les compagnies aériennes réduisent leurs prix jusqu'à 40%. Pas une mauvaise raison pour se rendre à la troisième capitale de la Russie en ce beau mois d'automne, n'est-ce pas?

© Sputnik . Anna DedkovaLe ministère de l'Agriculture du Tatarstan
Le ministère de l'Agriculture du Tatarstan - Sputnik France
Le ministère de l'Agriculture du Tatarstan
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала