Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'assassinat de l'homme d'affaires Patarkatsichvili validé par Saakachvili

© Sputnik . Denis Petrov / Aller dans la banque de photosMikhaïl Saakachvili
Mikhaïl Saakachvili - Sputnik France
S'abonner
Le Parquet géorgien a élucidé les causes de la mort de Badri Patarkatsichvili, homme d'affaires et opposant farouche de Mikhaïl Saakachvili, Président géorgien à l'époque.

Le parquet général de Géorgie a clos l'enquête sur l'assassinat du milliardaire Badri Patarkatsichvili, ayant établi qu'il avait été validée par le Président Mikhaïl Saakachvili, l'homme d'affaires ayant été empoisonné par une substance qui provoque une crise cardiaque, annonce le Parquet dans un communiqué.

Mikhaïl Saakachvili - Sputnik France
«Condoleezza Rice me disait: Saakachvili ne franchira pas la ligne rouge»
M.Patarkatsichvili, un des hommes les plus riches de Géorgie et opposant farouche du Président Saakachvili, est décédé d'une crise cardiaque le 12 février dernier à l'âge de 52 ans dans sa maison dans les environs de Londres. Quelques mois avant sa mort, il avait commencé à faire de la politique, ayant déclaré vouloir créer un parti d'opposition et devenant un candidat à la présidence du pays.

Le Parquet a annoncé avoir arrêté trois suspects, des anciens fonctionnaires du ministère géorgien de l'Intérieur.

Au cours de l'enquête, les policiers ont découvert des enregistrements audio datant du 4 et du 5 février 2007 qui confirmaient les préparatifs de cet assassinat.

«Au cours d'une conversation, un fonctionnaire confirme que la préparation de l'assassinat avait été validée par Mikhaïl Saakachvili, Bodri Patarkatsichvili étant un opposant politique et un ennemi du pouvoir», indique le communiqué.

Le parquet note que le deuxième enregistrement contient des discussions entre les fonctionnaires concernant les conditions de l'assassinat de l'homme d'affaires où ils conviennent que «le meilleur moyen de le tuer serait de se servir d'une substance provoquant un effet de mort naturelle».

Les fonctionnaires arrêtés risquent de 16 à 20 de réclusion criminelle. L'enquête se poursuit.

La famille du milliardaire géorgien Patarkatsichvili possède actuellement la chaîne de télévision Imédi et l'usine métallurgique de Roustavi.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала