Des frappes de la coalition dirigée par les USA ont fait cinq morts en Syrie, selon Sana

© Sputnik . Mikhail Alaeddin / Aller dans la banque de photosDeir ez-Zor (archive photo)
Deir ez-Zor (archive photo) - Sputnik France
Dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, en Syrie, cinq civils ont perdu la vie dans des frappes de la coalition menée par les États-Unis, d'après l'agence syrienne Sana.

Deir ez-Zor - Sputnik France
Syrie: la coalition US aurait porté de nouvelles frappes contre la province de Deir ez-Zor
Au moins cinq civils, dont deux enfants, ont été tués dimanche dans des frappes effectuées en Syrie par la coalition internationale dirigée par les États-Unis, a annoncé l'agence syrienne Sana en citant des sources locales.

«Des avions de la coalition internationale ont attaqué la ville d'al-Soussa, à 140 km au sud-est de Deir ez-Zor, tuant cinq civils, dont deux enfants et leurs parents et un cinquième habitant de la ville», a indiqué Sana.

Selon l'agence, le raid organisé «sous le prétexte de la lutte contre Daech*» a causé un préjudice important, de nombreuses maisons ont été sérieusement endommagées.

Deir ez-Zor - Sputnik France
Plus de 60 civils tués dans les frappes de la coalition US à Deir ez-Zor, selon SANA
Ce n'est pas la première fois que l'aviation de la coalition est accusée d'avoir bombardé cette localité syrienne. Le 24 octobre dernier, Sana avait parlé d'une autre frappe de la coalition contre al-Soussa qui avait fait plusieurs victimes. Le ministère syrien des Affaires étrangères avait accusé la coalition le 20 octobre d'avoir «commis un crime» et a fait état d'au moins 62 civils tués à al-Soussa et dans une localité voisine du gouvernorat de Deir ez-Zor, dernier fief tenu par Daech* le long de l'Euphrate. Des missiles avaient été également tirés contre la mosquée d'Othman bin Affan.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала