Khashoggi «a été étranglé» et son corps «démembré», selon le procureur général d'Istanbul

Le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué dans l’ambassade saoudienne à Istanbul, «a été prémédité», a déclaré le procureur général d'Istanbul en charge de l’enquête.

Dès son arrivée au consulat saoudien à Istanbul, Jamal Khashoggi a été tué par strangulation, son corps a par la suite été démembré, a déclaré ce mercredi le magistrat turc, soulignant le caractère «prémédité» de ce meurtre.

La Maison-Blanche, Etats-Unis - Sputnik France
Suite à l’affaire Khashoggi, Washington détaille sa position sur la guerre au Yémen
Irfan Fidan, confirmant des informations qui avaient déjà fuité dans la presse turque, a ajouté dans un communiqué diffusé par ses services que les assassins du journaliste s'étaient ensuite débarrassés de son corps, indique Reuters.

Le bureau du procureur a en outre affirmé que la visite à Istanbul du procureur général saoudien dans le cadre de l'enquête «n'a pas donné de résultat concret».

Quatre semaines après sa mort, les enquêteurs n'ont toujours pas retrouvé le corps de Jamal Khashoggi, qui s'était exilé l'an passé aux États-Unis et publiait régulièrement dans The Washington Post des tribunes critiques envers l'héritier du trône saoudien, le prince Mohammed ben Salmane Al Saoud.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала