Levée des sanctions US contre les ministres turcs, et vice versa

© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisDonald Trump et Recep Tayyip Erdogan (image d'illustration)
Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan (image d'illustration) - Sputnik France
Le département américain du Trésor a annoncé avoir levé les sanctions contre deux ministres turcs, ceux de la Justice et de l’Intérieur. La Turquie a, à son tour, annulé des mesures prises contre la secrétaire à la Sécurité intérieure et le procureur général des États-Unis.

Les ministres turcs de la Justice et de l'Intérieur, Abdülhamit Gül et Süleyman Soylu, ont été exclus de la liste des sanctions imposées à leur égard à cause de l'arrestation par la Turquie du pasteur américain Andrew Brunson, a déclaré ce vendredi le département du Trésor des États-Unis.

Recep Tayyip Erdogan et Donald Trump (image d'illustration) - Sputnik France
Libération du pasteur: un «grand cadeau» turc pour les USA à l’approche des élections
La Turquie a également annulé des sanctions introduites par Washington contre la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, et le procureur général des États-Unis, Jefferson Sessions, relate l'agence Anadolu.

Le pasteur américain Andrew Brunson a été arrêté en Turquie en 2016 pour suspicion de collaboration avec des activistes kurdes et le mouvement FETÖ de Fethullah Gülen, opposant turc réfugié depuis 1999 aux États-Unis. Sa détention suivie de son assignation à résidence avait provoqué des tensions entre Washington et Ankara.

Un tribunal turc a ordonné la levée du contrôle judiciaire imposé au prédicateur évangéliste américain Andrew Brunson, résidant de longue date en Turquie, emprisonné après le coup d'État avorté de juillet 2016.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала