Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu se sont entretenus dans les couloirs de l’Élysée

© Sputnik . Aleksey Nikolskyi / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et Benjamin Netanyahu
Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu - Sputnik France
Le porte-parole de la présidence russe a annoncé que, dans le cadre de leur visite à Paris, Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu s'étaient entretenus ce dimanche dans les couloirs de l’Élysée.

Le Président russe et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont eu l'occasion de s'entretenir dans les couloirs de l'Élysée, vient d'annoncer Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine.

«Vladimir Poutine a eu une conversation en tête-à-tête avec Benjamin Netanyahu au palais de l'Élysée», a-t-il indiqué.

Drapeau israélien - Sputnik France
Crash de l'Il-20 russe: Israël «fera tout» pour empêcher la répétition du drame
Dans le cadre des célébrations à l'occasion du centenaire de l'armistice de 1918, les interlocuteurs se sont rencontrés à Paris, pour la première fois après le drame de l'avion militaire russe au-dessus de la Méditerranée.

Benjamin Netanyahu s'est félicité de son entretien avec Vladimir Poutine à Paris et a qualifié l'entretien avec le Président russe d'«excellent et important».

Le Président russe a pour sa part annoncé qu'il était parvenu à avoir une brève conversation avec Donald Trump à Paris dans le cadre du petit-déjeuner d'affaires au palais de l'Élysée, et l'a qualifiée de bonne.

Vladimir Poutine et Donald Trump - Sputnik France
Poutine dit avoir réussi à parler avec Trump à Paris
Dmitri Peskov a ajouté que les deux dirigeants étaient convenus de se rencontrer lors du sommet du G20 en Argentine.

Le 17 septembre dernier, un Iliouchine Il-20 de l'armée russe a été détruit par erreur au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne dans le cadre d'un raid aérien israélien. Moscou a accusé l'aviation de l'État hébreu d'avoir provoqué le tir ayant touché l'appareil russe. C'est après cet accident, qui a fait 15 morts parmi les militaires russes, que Moscou avait décidé de livrer des batteries anti-aériennes S-300 à l'armée syrienne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала