L'armée syrienne aurait repoussé une attaque d’extrémistes à la frontière de Hama et Idlib

© Sputnik . Khaled Al-KhatebSyria Hama
Syria Hama - Sputnik France
L'armée syrienne a repoussé une attaque de radicaux à la frontière des gouvernorats de Hama et d'Idlib, selon Sana. L'agence fait état des victimes dans les deux camps.

Une source militaire, citée par l'agence Sana, a déclaré que l'armée avait repoussé une attaque menée par un groupe extrémiste à la frontière des gouvernorats syriens de Hama et d'Idlib.

«Un groupe armé de radicaux a tenté de pénétrer dans une de nos positions située dans la périphérie de Sarmanya, dans le nord-ouest du gouvernorat de Hama. L'attaque a été repoussée, les assaillants ont subi un échec et des pertes importantes, il y a des morts et des blessés», indique l'agence.

Idlib - Sputnik France
Une attaque repoussée près de la zone démilitarisée d'Idlib, d'après la TV syrienne
La source a tenu à souligner qu'il y avait des pertes dans les deux camps:

«L'affrontement avec les radicaux a fait des morts et des blessés dans nos rangs», a rajouté la source, n'ayant pas précisé le nombre exact de victimes.

La limite administrative entre les gouvernorats de Hama et d'Idlib fait partie de la zone démilitarisée d'Idlib. Cette zone a été créée conformément à l'accord auquel sont parvenues la Russie et la Turquie en septembre dernier à Sotchi. La «zone démilitarisée» doit servir de tampon entre les territoires d'Idlib, contrôlés par les extrémistes, et ceux tenus par Damas tout autour.

Selon des sources syriennes, les violations par les extrémistes du régime de cessez-le-feu instauré en Syrie sont constantes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала