Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Navire britannique en mer Noire: Londres veut envoyer un message à Poutine

S'abonner
En déployant un navire en mer Noire, Londres souhaite rappeler au chef du Kremlin la nécessité de respecter les normes internationales, selon le ministre britannique de la Défense.

L'envoi du navire britannique HMS Echo en mer Noire est un signe de solidarité avec Kiev après l'incident de Kertch et un message adressé à Vladimir Poutine, a déclaré le ministre britannique de la Défense Gavin Williamson en visite à Odessa.

«Nous disons à la Russie et au Président Poutine qu'ils ne peuvent pas continuer d'agir sans aucune considération pour les lois et normes internationales», a indiqué le ministre.

Porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert - Sputnik France
Malgré l’incident de Kertch, Washington somme l’Europe de soutenir davantage Kiev
Arrivé à Odessa le 19 décembre dernier, le navire HMS Echo est équipé de trois mitrailleuses de 7,62 mm, d'une mitrailleuse M134 minigun et de canons antiaériens de 20 mm Oerlikon. En mer Noire, il aura pour mission de mener des recherches hydrographiques.

Le déploiement du HMS Echo a été décidé dans le sillage de l'incident survenu le 25 novembre dans le détroit de Kertch, lorsque les gardes-côtes russes avaient arraisonné trois navires de la Marine ukrainienne ayant violé la frontière nationale. 24 marins ukrainiens ont été arrêtés et placés ensuite en détention provisoire.

Le pont de Crimée en chantier dans le détroit de Kertch - Sputnik France
Kiev promet d’envoyer de nouveau ses navires dans le détroit de Kertch
Moscou a accusé Kiev d'avoir enfreint la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS), tandis que Vladimir Poutine a estimé que la provocation avait été orchestrée en vue d'augmenter la côte de popularité de son homologue ukrainien Piotr Porochenko à l'approche de l'élection présidentielle.

Pour sa part, le dirigeant ukrainien a appelé ses alliés occidentaux à fournir une assistance militaire à Kiev afin de «dissuader l'agresseur» et imposé la loi martiale dans plusieurs régions du pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала