Un migrant aurait tué l’homme qui l’avait hébergé à Joué-lès-Tours

Un homme de 56 ans a été tué d’une vingtaine de coups de couteau dans son appartement, il y a un peu plus de trois semaines à Joué-lès-Tours. L'agresseur présumé est un migrant ivoirien de 22 ans.

Dans la nuit du 11 au 12 décembre, un homme de 56 ans, ancien directeur du Monoprix des Deux Lions, aurait été tué de 28 coups de couteau dans son appartement à Joué-lès-Tours.

Emmanuel Macron - Sputnik France
La mutation d’Emmanuel Macron
Pourtant, son corps n'a été découvert que le 17 décembre, relate France Bleu, qui a pu prendre connaissance du dossier, ce vendredi 4 janvier.

Selon la station de radio, une personne, venue boire un verre avec le colocataire de la victime, s'est alors rendue compte de la présence d'un corps dans la chambre et en a tout de suite fait part à la police.

Le principal suspect est pour le moment ce colocataire, un migrant ivoirien de 22 ans hébergé chez la victime. Il assure que le quinquagénaire lui aurait demandé de quitter l'appartement et qu'une violente dispute aurait alors éclaté.

Le suspect a été mis en examen pour ce meurtre qu'il a d'ailleurs avoué, son mobile éventuel restant à déterminer.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала