Le parlement du Venezuela ne reconnaît pas légitime le second mandat de Maduro

Alors que le Président vénézuélien s’apprête à assumer un second mandat, le parlement du pays a déclaré, d’après la presse, qu’il ne reconnaîtrait pas sa légitimité. Pour rappel, le gouvernement de Maduro ne reconnaît pas les décisions de cet organe contrôlé par l’opposition.

L’Assemblée nationale vénézuélienne, contrôlée par l'opposition, a déclaré ce samedi que la présidence de Nicolas Maduro était illégitime, alors que ce dernier s'apprête à entamer un second mandat.

«Nous réaffirmons l'illégitimité de Nicolas Maduro», a déclaré son nouveau président Juan Guaido, cité par l’agence France-Presse (AFP).

À partir du 10 janvier, il usurpera la présidence et, par conséquent, le parlement sera le seul représentant légitime du peuple, a-t-il indiqué.

Рабочий визит президента РФ В.Путина в Иран - Sputnik France
Nicolas Maduro: «La Maison-Blanche projette un coup d’État au Venezuela»
Pour rappel, l’Assemblée nationale constituante vénézuélienne a été élue en 2017 dans la République bolivarienne et a assumé les pouvoirs du parlement monocaméral, si bien que les décisions de ce dernier ne sont pas reconnues par le gouvernement du pays.

Vendredi, 13 pays du Groupe de Lima ont annoncé qu’ils ne reconnaîtraient pas la légitimité du nouveau mandat de Nicolas Maduro qui doit débuter jeudi et l'exhortent à transférer les pouvoirs à l'Assemblée nationale jusqu'à l'organisation de nouvelles élections.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала