Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Partager son mot de passe Netflix peut mener au blocage du compte, avertit la plateforme

© AP Photo / Paul SakumaNetflix logo
Netflix logo - Sputnik France
S'abonner
La société britannique Synamedia a mis au point un logiciel susceptible d’empêcher les utilisateurs de services de diffusion en flux continu sur Internet, tels que HBO et Netflix, de partager illégalement avec d’autres les mots de passe de leurs comptes personnels.

Le fait que les utilisateurs de Netflix et HBO n'hésitent pas à partager des informations d'identification entre eux est devenu trop coûteux pour être ignoré pour les services de diffusion en continu, si bien qu'ils ont embauché la société britannique Synamedia en vue de résoudre ce problème, relate le portail The Verge.

La cryptomonnaie - Sputnik France
Une faille aurait permis aux hackers de créer de la cryptomonnaie à partir de rien
À ces fins, l'entreprise a mis au point un logiciel basée sur une intelligence artificielle, qui surveille et analyse l'activité de partage de mots de passe entre les comptes d'utilisateurs pour repérer les «casseurs de règles».

«Par exemple, le logiciel peut déterminer si les utilisateurs regardent la chaîne chez eux, ou s'ils partagent des informations d'identification avec des amis ou des proches. Dans ce dernier cas, les utilisateurs seront priés de s'abonner au service premium d'émission pour avoir la possibilité de partager leurs mots de passe avec un certain nombre d'autres utilisateurs», explique Synamedia.

Angela Merkel - Sputnik France
Des hackers divulgueraient les données privées de politiques allemands, dont Merkel
Selon Netflix, bien que le nombre d'utilisateurs pouvant accéder simultanément à la plateforme dépende du type d'abonnement, ceux qui transmettent illégalement leurs informations d'identification peuvent être repérés et identifiés par l'algorithme conçu par Synamedia.

Selon l'entreprise, si le logiciel constate une diffusion illégale, il serait en mesure de bloquer de tels comptes.

Les essais du système d'apprentissage automatique ont déjà commencé, conclut Synamedia.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала