Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nicolas Maduro parle de sa rencontre avec Juan Guaido le 22 janvier

S'abonner
Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré avoir eu, le 22 janvier, un entretien avec Juan Guaido, qui s'est autoproclamé Président du pays et a prêté serment dans la rue. «Il faut laisser la porte ouverte à la communication», a-t-il indiqué, ajoutant que les négociations avaient été «longues».

Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré aujourd'hui, lors d'une conférence de presse consacrée à la crise politique dans le pays, qu'il avait eu le 22 janvier un entretien avec Juan Guaido, renvoyé le jour-même du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême.

«Les négociations ont été longues. Tout ce qu'il [Juan Gaudio, ndlr] a dit était un mensonge. Mais le fait que l'entretien a eu lieu, c'est déjà bien», a-t-il indiqué.

Nicolas Maduro a expliqué qu'il avait reçu alors un message selon lequel les représentants de l'opposition voulaient lui parler dans un hôtel de Caracas. Juan Guadio était à l'hôtel vêtu d'un hoodie noir et d'une casquette.

Le ministère des Affaires étrangères à Moscou - Sputnik France
Moscou prêt à assurer une médiation entre les autorités et l'opposition au Venezuela
À la question de Nicolas Maduro de savoir pourquoi il était arrivé vêtu de la sorte, il avait répondu qu'il ne voulait pas que quelqu'un soit au courant de sa présence sur les lieux.

«Il faut laisser la porte ouverte à la communication […] Je resterai toujours fidèle à la Constitution. Dois-je rencontrer quelqu'un vêtu d'un hoodie à 3h00 du matin? Si, pour une raison ou une autre, je dois venir à une rencontre dévêtu, arriver en moto ou marcher dans la rue pieds nus pour rencontrer quelqu'un, je le ferai parce que je suis un démocrate, je suis un homme de parole», a souligné Nicolas Maduro.

Il s'est également dit prêt à rencontrer une nouvelle fois, «où et quand il le voudra», celui qui s'est autoproclamé Président et a prêté serment dans la rue.

Emmanuel Macron - Sputnik France
Macron raillé par l’opposition française après avoir «soutenu la démocratie» au Venezuela
Dans ce contexte, Nicolas Maduro a ajouté qu'il souhaitait que l'opposition vénézuélienne «s'extrait du piège» dans lequel elle a été poussée.

L'opposant Juan Guaido, renvoyé le mardi 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment dans la rue. Nicolas Maduro a parlé de coup d'État.

La Russie a pour sa part «estimé indispensable de surmonter les différends existant au sein de la société vénézuélienne par le dialogue», tout en apportant son soutien au Président élu, Nicolas Maduro.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала