Moscou: le CS de l'Onu devrait examiner la menace que font peser les USA sur Caracas

© Sputnik . Nancy Sisel / Aller dans la banque de photosVassili Nebenzia
Vassili Nebenzia - Sputnik France
Accusant les États-Unis de tenter de renverser le pouvoir au Venezuela, le représentant permanent de la Russie à l'Onu, Vassili Nebenzia, a tenu à souligner que c'était bien là la menace que faisait peser Washington sur Caracas et qu'elle devrait être à l'ordre du jour du Conseil de Sécurité.

La Russie n'est pas d'accord avec l'ordre du jour du Conseil de sécurité de l'Onu sur le Venezuela proposé par les États-Unis, c'est la question de la menace que fait peser Washington sur Caracas qui doit être examinée, a déclaré le représentant permanent de la Russie à l'Onu, Vassili Nebenzia.

«Le Venezuela ne menace ni le monde ni la sécurité. S'il y a quelque chose qui représente un danger pour le monde et la sécurité, ce sont les actions agressives des États-Unis et de leurs alliés visant à renverser le Président élu dans le respect de la loi», a déclaré le diplomate russe.

Il a fait cette déclaration avant que l'ordre du jour proposé par Washington n'ait été accepté par les membres du Conseil de sécurité. Ainsi, neuf pays ont voté pour l'ordre du jour, quatre contre, deux se sont abstenus.

Juan Guaido - Sputnik France
Zakharova sur la condition énoncée par Paris, Berlin et Madrid pour reconnaître Guaido

«En fait, l'inscription à l'ordre du jour de cette question avec une telle formulation est un abus flagrant de la part d'un membre du Conseil de sécurité de ses prérogatives», a ajouté M.Nebenzia.

Et de poursuivre:

«Nous ne sommes pas d'accord avec le paragraphe "situation au Venezuela". De plus, ce paragraphe n'est pas même inscrit à l'ordre du jour du Conseil de sécurité», a déclaré Vassili Nebenzia lors de la session extraordinaire du CS des Nations unies portant sur le Venezuela qui se tient actuellement à New York.

«De notre point de vue, il serait approprié d'organiser une session portant sur le paragraphe "menaces à la paix et à la sécurité internationale", violation de l'article 2.4 de la Charte de l'Onu», a ajouté le diplomate russe.

Vassili Nebenzia a également appelé tous ceux qui partageaient le point de vue russe en la matière à soutenir la position de Moscou.

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunit le samedi 26 janvier pour une réunion extraordinaire consacrée à la situation au Venezuela.

Conseil de sécurité de l'Onu - Sputnik France
Réunion extraordinaire du Conseil de Sécurité des Nations unies sur le Venezuela
L'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé mercredi «Président en exercice» du pays et a prêté serment pendant une manifestation à Caracas. Donald Trump l'a reconnu comme «Président par intérim».

Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d'organiser un coup d'État au Venezuela et, le 23 janvier, a rompu les relations diplomatiques avec ce pays, donnant 72 heures à ses diplomates pour quitter le territoire vénézuélien. M.Maduro a qualifié M.Guaido de Président non constitutionnel.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала