Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep

Les terroristes déstabilisent toujours la situation à Alep. Les observateurs russes ont noté ces 24 dernières heures que les djihadistes avaient ouvert le feu dans la zone de désescalade.

Découvrez la confrontation des milices syriennes et des terroristes du Front al-Nosra dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLes miliciens syriens repoussent les terroristes conjointement avec les troupes gouvernementales.
Sur la photo: des miliciens syriens déployés dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
1/11
Les miliciens syriens repoussent les terroristes conjointement avec les troupes gouvernementales.
Sur la photo: des miliciens syriens déployés dans la banlieue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosL’Armée arabe syrienne et les terroristes des formations illégales aux confins ouest du centre administratif de la province échangent de nouveau des tirs.
Sur la photo: un milicien syrien envoyé dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
2/11
L’Armée arabe syrienne et les terroristes des formations illégales aux confins ouest du centre administratif de la province échangent de nouveau des tirs.
Sur la photo: un milicien syrien envoyé dans la banlieue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosD’après les données non confirmées, plusieurs soldats des unités gouvernementales ont été blessés dans la banlieue Al-Mansoura à proximité du nouveau quartier à Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
3/11
D’après les données non confirmées, plusieurs soldats des unités gouvernementales ont été blessés dans la banlieue Al-Mansoura à proximité du nouveau quartier à Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosSelon le portail Orient News, les terroristes de Hayat Tahrir al-Cham formé autour du Front al-Nosra ont bloqué les voies vers les localités situés non loin de la frontière avec Idlib dans le sud-ouest du canton d’Afrine.
Sur la photo: immeubles détruits à Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
4/11
Selon le portail Orient News, les terroristes de Hayat Tahrir al-Cham formé autour du Front al-Nosra ont bloqué les voies vers les localités situés non loin de la frontière avec Idlib dans le sud-ouest du canton d’Afrine.
Sur la photo: immeubles détruits à Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosD’après les informations, les djihadistes de Daech préparent une attaque dans la région.
Sur la photo: un rebelle syrien déployé dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
5/11
D’après les informations, les djihadistes de Daech préparent une attaque dans la région.
Sur la photo: un rebelle syrien déployé dans la banlieue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosSelon cette source, les terroristes entendant déstabiliser la situation à Idlib en déclenchant des explosions dans les quartiers d’habitation.
Sur la photo: des miliciens syriens dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
6/11
Selon cette source, les terroristes entendant déstabiliser la situation à Idlib en déclenchant des explosions dans les quartiers d’habitation.
Sur la photo: des miliciens syriens dans la banlieue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosUn instructeur russe dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
7/11
Un instructeur russe dans la banlieue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLes miliciens syriens sont membres des Forces nationales d’autodéfense, des formations militarisées de volontaires recrutées par le gouvernement syrien avec le concours de l’Iran, à l’instar des milices iraniennes Basij.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
8/11
Les miliciens syriens sont membres des Forces nationales d’autodéfense, des formations militarisées de volontaires recrutées par le gouvernement syrien avec le concours de l’Iran, à l’instar des milices iraniennes Basij.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLes miliciens font face à l’opposition armée, indépendamment et conjointement avec l’armée syrienne qui leur assure un soutien matériel et d’artillerie.
Sur la photo: un instructeur russe dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
9/11
Les miliciens font face à l’opposition armée, indépendamment et conjointement avec l’armée syrienne qui leur assure un soutien matériel et d’artillerie.
Sur la photo: un instructeur russe dans la banlieue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLe Front al-Nosra est la branche d’Al-Qaïda en Syrie et au Liban fondée en 2012, pendant la guerre civile en Syrie.
Sur la photo: des miliciens syriens déployés dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
10/11
Le Front al-Nosra est la branche d’Al-Qaïda en Syrie et au Liban fondée en 2012, pendant la guerre civile en Syrie.
Sur la photo: des miliciens syriens déployés dans la banlieue d’Alep.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLe Front al-Nosra s’oppose aux troupes gouvernementales syriennes et est la deuxième formation armée illégale islamiste influente. L’Onu, les gouvernements australien, britannique, russe et américain ont qualifié le Front al-Nosra d’organisation terroriste.
Sur la photo: miliciens syriens dans la banlieue d’Alep.
Les miliciens syriens font face au Front al-Nosra dans la banlieue d’Alep - Sputnik France
11/11
Le Front al-Nosra s’oppose aux troupes gouvernementales syriennes et est la deuxième formation armée illégale islamiste influente. L’Onu, les gouvernements australien, britannique, russe et américain ont qualifié le Front al-Nosra d’organisation terroriste.
Sur la photo: miliciens syriens dans la banlieue d’Alep.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала