Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques

La Journée de l’aviation civile est célébrée le 9 février en Russie. Le 9 février 1923 est la date de naissance de l’aéronautique russe.

Découvrez les plus belles hôtesses de l’air dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© Sputnik . Georgij Petrusov / Aller dans la banque de photosLa profession d’hôtesse de l’air paraît romantique mais ce métier est très difficile, responsable et parfois dangereux. L’hôtesse de l’air accueille la première les passagers pour assurer ensuite un service de haute qualité et leur sécurité à bord.
Sur la photo: hôtesse de l’air de la compagnie Aeroflot à l’aéroport de Vnoukovo après le vol, 1961.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
1/10
La profession d’hôtesse de l’air paraît romantique mais ce métier est très difficile, responsable et parfois dangereux. L’hôtesse de l’air accueille la première les passagers pour assurer ensuite un service de haute qualité et leur sécurité à bord.
Sur la photo: hôtesse de l’air de la compagnie Aeroflot à l’aéroport de Vnoukovo après le vol, 1961.
© Sputnik . Alexandr Kryazhev / Aller dans la banque de photosEn Russie les candidates sont minutieusement sélectionnées avant leurs études, au terme de plusieurs étapes: entretien d’embauche, comité médical, examen d’anglais, entretien avec un psychologue.
Sur la photo: des hôtesses de l’air de la compagnie S7 se font prendre en photo sur le terrain de l’aéroport international Tolmatchevo à Novossibirsk, 2016.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
2/10
En Russie les candidates sont minutieusement sélectionnées avant leurs études, au terme de plusieurs étapes: entretien d’embauche, comité médical, examen d’anglais, entretien avec un psychologue.
Sur la photo: des hôtesses de l’air de la compagnie S7 se font prendre en photo sur le terrain de l’aéroport international Tolmatchevo à Novossibirsk, 2016.
© Sputnik . Ramil Sitdikov / Aller dans la banque de photosPour être admise en début de formation, il faut être âgée de 18 à 30 ans, avoir au moins un diplôme d’études secondaires, être sociable, diplomate, tolérante, prompte d’esprit.
Sur la photo: hôtesse de l’air de la compagnie Aeroflot dans le terminal de l’aéroport Cheremetievo, 2018.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
3/10
Pour être admise en début de formation, il faut être âgée de 18 à 30 ans, avoir au moins un diplôme d’études secondaires, être sociable, diplomate, tolérante, prompte d’esprit.
Sur la photo: hôtesse de l’air de la compagnie Aeroflot dans le terminal de l’aéroport Cheremetievo, 2018.
© Sputnik . Galina Kmit / Aller dans la banque de photosLe physique de la future hôtesse de l’air a une très grande importance: il faut qu’elle soit soignée, en forme et de taille au moins moyenne pour aider si nécessaire les enfants et les passagers d’un âge avancé à retirer les bagages des compartiments.
Sur la photo: à l’aéroport de Moscou Domodedovo, 1974.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
4/10
Le physique de la future hôtesse de l’air a une très grande importance: il faut qu’elle soit soignée, en forme et de taille au moins moyenne pour aider si nécessaire les enfants et les passagers d’un âge avancé à retirer les bagages des compartiments.
Sur la photo: à l’aéroport de Moscou Domodedovo, 1974.
© Sputnik . Sergey Pivovarov / Aller dans la banque de photosLes candidates suivent une formation de trois mois durant laquelle elles apprennent les procédures de sauvetage et de service, les règles de transport, la psychologie de la communication avec les passagers, les moyens de régler les conflits à bord et les clauses de la législation aérienne.
Sur la photo: les futures hôtesses de l’air assistent à un cours de sécurité lors de la formation au Centre d’entraînement de l’aviation civile du Caucase du Nord, à Minéralnye Vody, 2014.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
5/10
Les candidates suivent une formation de trois mois durant laquelle elles apprennent les procédures de sauvetage et de service, les règles de transport, la psychologie de la communication avec les passagers, les moyens de régler les conflits à bord et les clauses de la législation aérienne.
Sur la photo: les futures hôtesses de l’air assistent à un cours de sécurité lors de la formation au Centre d’entraînement de l’aviation civile du Caucase du Nord, à Minéralnye Vody, 2014.
© Sputnik . Nina Zotina / Aller dans la banque de photosLe physique des hôtesses de l’air est strictement réglementé: coiffure, maquillage, bijoux, uniforme. Les jeunes femmes souhaitent se plaisent à toujours être belles, malgré leur emploi du temps compliqué.
Sur la photo: hôtesses de l’air sur le terrain à l’aéroport international de Sotchi, 2017.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
6/10
Le physique des hôtesses de l’air est strictement réglementé: coiffure, maquillage, bijoux, uniforme. Les jeunes femmes souhaitent se plaisent à toujours être belles, malgré leur emploi du temps compliqué.
Sur la photo: hôtesses de l’air sur le terrain à l’aéroport international de Sotchi, 2017.
© Sputnik . Igor Gavrilov / Aller dans la banque de photosHôtesses de l’air suivant les cours de danse à l’École de l’aviation civile de Léningrad, 1984.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
7/10
Hôtesses de l’air suivant les cours de danse à l’École de l’aviation civile de Léningrad, 1984.
© Sputnik . L. Nosov / Aller dans la banque de photosL’hôtesse de l’air des lignes internationales de la compagnie Aeroflot Nadejda Tkach, 1971.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
8/10
L’hôtesse de l’air des lignes internationales de la compagnie Aeroflot Nadejda Tkach, 1971.
© Sputnik . Maksim BlinovAprès la formation, il est nécessaire de réussir l’examen: un vol est simulé dans le salon d’avion. Une commission spéciale apprécie la maîtrise des candidates.
Sur la photo: hôtesses de l’air de la compagnie Aeroflot au Forum russe d’investissements 2018, à Sotchi.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
9/10
Après la formation, il est nécessaire de réussir l’examen: un vol est simulé dans le salon d’avion. Une commission spéciale apprécie la maîtrise des candidates.
Sur la photo: hôtesses de l’air de la compagnie Aeroflot au Forum russe d’investissements 2018, à Sotchi.
© AFP 2022 Igor ZaremboLes hôtesses de l’air suivent tous les deux ans un cours de recyclage, repassent les examens et les épreuves dans toutes les disciplines.
Sur la photo: hôtesses de l’air devant un avion dans le nouveau terminal de transit de Kaliningrad, 2017.
Beautés à bord: les hôtesses de l’air russes et soviétiques - Sputnik France
10/10
Les hôtesses de l’air suivent tous les deux ans un cours de recyclage, repassent les examens et les épreuves dans toutes les disciplines.
Sur la photo: hôtesses de l’air devant un avion dans le nouveau terminal de transit de Kaliningrad, 2017.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала