Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’ambassadeur russe à l’Onu explique les étincelles qui jaillissent au Conseil de sécurité

© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisConseil de sécurité de l'Onu
Conseil de sécurité de l'Onu - Sputnik France
S'abonner
Les propos péremptoires et parfois émotifs que s’échangent les ambassadeurs au Conseil de sécurité de l’Onu tiennent de la différence d’approche des États envers les problèmes discutés et n’ont rien à voir avec les relations personnelles entre eux, selon le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia.

Les joutes oratoires entre les ambassadeurs des pays siégeant au Conseil de sécurité des Nations unies ne participent pas de leurs relations personnelles, mais traduisent les approches différentes de leurs pays envers les problèmes à l'ordre du jour, a annoncé l'ambassadeur russe à l'Onu Vassili Nebenzia lors d'un entretien avec les journalistes en prévision de la Journée du diplomate célébrée en Russie le 10 février.

«Nos altercations et disputes ne sont pas le résultat de nos relations personnelles qui sont bonnes, humaines et respectueuses. Mais parfois nous parlons de choses principielles et cela dégénère en une confrontation d'opinions qui revêt de telles formes», a-t-il raconté.

Il a précisé que le bras de fer a lieu quand les parties abordent des questions sur lesquelles les positions sont cardinalement opposées.

«Les joutes éclatent lors de discussions portant sur certaines questions et elles sont provoquées par la différence d'approche de tel ou tel problème. Parfois des étincelles jaillissent certes au cours de ces joutes car les approches sont parfois diamétralement opposées, la vision et l'évaluation d'une même situation étant différentes», a ajouté le diplomate.

US ambassador to the United Nations, Nikki Haley shakes hands with Russian Ambassador to the United Nations Vassily Nebenzia during a UN Security Council meeting, at United Nations Headquarters in New York, on April 10, 2018 Russia on Tuesday vetoed a US-drafted United Nations Security Council resolution that would have set up an investigation into chemical weapons use in Syria following the alleged toxic gas attack in Douma. - Sputnik France
Adversaires à l’Onu, mais quelles sont en réalité les relations Nebenzia-Haley? (vidéo)
Il a signalé que «nous [les diplomates russes] sommes obligés de porter notre position à la connaissance de nos partenaires».

«Nous sommes appuyés par d'autres pays qui partagent grosso modo nos positions, nous ne pouvons que nous réjouir de voir des pays comme l'Afrique du Sud et l'Indonésie parmi les membres non permanents du Conseil de sécurité», a conclu M.Nebenzia.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала