Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des démineurs ont fait exploser une bombe de la Seconde guerre mondiale (vidéo)

© AFP 2021 JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGENDémineurs de la Sécurité civile
Démineurs de la Sécurité civile - Sputnik France
S'abonner
Près de 1.600 personnes ont été évacuées dans le quartier de la porte de la Chapelle dans le nord de Paris pour mener une opération de déminage d’une bombe d’aviation de la Seconde Guerre mondiale découverte le 4 février.

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé via Twitter l'évacuation de 1.600 riverains de la porte de la Chapelle pour faire exploser une bombe de la Seconde Guerre mondiale.

Une bombe américaine vraisemblablement larguée par un avion britannique en avril 1944 a été découverte sur un chantier conduit par la SNCF. Bien que tout risque soit maîtrisé, la bombe doit être détruite ce dimanche entre 13h30 et 14 heures.

«L'obus sera déplacé 200 mètres plus loin, pour être déposé dans un caisson creusé au préalable. Un système de mise à feu fera ensuite exploser l'obus», a annoncé la préfecture. Pour mener à bien cette opération, deux périmètres seront sécurisés, autour du chantier où la bombe a été trouvée, et de l'endroit où elle sera détruite.

Pologne, image d`illustration - Sputnik France
Pologne: une bombe de la Seconde Guerre mondiale découverte et… enterrée de nouveau
Selon Europe 1, environ 1.500 riverains sont concernés dans le quartier de la porte de La Chapelle, à Paris, et 300 personnes dans la ville voisine de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Les deux communes vont mettre à disposition des gymnases pour les accueillir. Les résidents devront avoir évacué la zone dès 6h et avant 8h30, heure à compter de laquelle la présence des personnes y sera interdite.

La circulation ferroviaire sera fortement perturbée dimanche matin au départ et à l'arrivée de la gare du Nord. Selon les prévisions de la SNCF, le trafic sera interrompu de 9h à 15h sur les lignes du Transilien H, K, RER B et RER D, ainsi que sur les lignes TER Hauts-de-France desservant la capitale. Pour les grandes lignes, un TGV Nord sur deux, un Eurostar sur deux et huit Thalys sur neuf seront modifiés ou supprimés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала