Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Su-30, F-16 et Mirage-3: chronique du 1er combat aérien entre Inde et Pakistan depuis 1971

© AFP 2021 Tauseef MUSTAFAAvion indien abattu au Cachemire
Avion indien abattu au Cachemire - Sputnik France
S'abonner
Une chaîne indienne livre des détails sur le combat aérien qui a opposé mercredi des avions pakistanais et indiens et ce, pour la première fois depuis 1971.

Un combat aérien a opposé le 27 février huit avions de la Force aérienne indienne et 24 appareils pakistanais, informe la chaîne NDTV.

D’après ce média indien, des chasseurs polyvalents de fabrication américaine F-16, quatre Mirage-3 conçus par la France et quatre JF-17 Thunder sino-pakistanais ont été employés du côté d’Islamabad.

La partie indienne a engagé quatre appareils de fabrication russe, Su-30MKI, deux MiG-21 et deux Mirages 2000. Ces aéronefs ont poursuivi les avions pakistanais après que ces derniers eurent bombardé des territoires disputés au Cachemire, est-il en outre précisé.

crash dun avion des Forces aériennes indiennes - Sputnik France
Escalade au Cachemire: un militant détaille «la seule voie» pour l'Inde et le Pakistan
La chaîne indique en outre que le Mig-21 indien a employé un missile R-73, avant de se faire attaquer par un Aim-120AMRAAM. Et de rappeler que ce combat aérien était le premier depuis la guerre indo-pakistanaise de 1971.

Les choses se sont envenimées entre New Delhi et Islamabad depuis un attentat-suicide au Cachemire indien, qui a tué environ 40 paramilitaires le 14 février. Il a été perpétré par le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed, basé au Pakistan.

Railway Bridge Across Chenab River, Kashmir, India - Sputnik France
Cachemire: l'Inde a mené une «frappe préventive» contre un camp d'entraînement islamiste
Le 26 février, des avions de l'armée de l'air indienne ont frappé le camp du groupe situé dans la zone pakistanaise du Cachemire, tuant un nombre important de terroristes et détruisant leurs véhicules, armes et munitions.

Le premier vice-ministre indien des Affaires étrangères Vijay Gokhale a déclaré que les frappes étaient «absolument nécessaires» puisque le groupe préparait de nouveaux attentats.

Le lendemain, plusieurs incidents ont eu lieu, lors desquels des avions de l’Inde et du Pakistan ont été abattus, et un pilote indien capturé par les Pakistanais.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала