Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sergueï Lavrov: la Russie n'envisage pas de faire du Venezuela une «deuxième Syrie»

© Sputnik . Alexeï FilipovSergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - Sputnik France
S'abonner
Commentant la récente arrivée des militaires russes au Venezuela, le ministre Lavrov a souligné que leur présence dans ce pays latino-américain n’avait rien à voir avec l’opération que la Russie menait en Syrie contre les terroristes.

Dans une interview accordée au quotidien russe Moskovski Komsomolets, Sergueï Lavrov a expliqué la présence des militaires russes au Venezuela. En particulier, il a rejeté la supposition faite par le journaliste du quotidien selon laquelle la Russie voulait «faire du Venezuela une deuxième Syrie».

La première grande conférence de presse annuelle de Sergueï Lavrov - Sputnik France
La Russie doit «se retirer du Venezuela»? Lavrov met les points sur les «i»

«Rien du tout. Nous en avons parlé publiquement et nous n’avons rien à cacher. Il y a un accord signé en 2001 avec Hugo Chavez. Il a été ratifié par le parlement national, il est tout à fait légitime et conforme à toutes les exigences de la Constitution vénézuélienne. Conformément à cet accord, nous avons fourni du matériel militaire au Venezuela qui a besoin d'une maintenance. Et le temps de la maintenance est venu. Rien de plus», a expliqué le ministre.

Le 24 mars, les médias ont informé que 99 militaires russes étaient arrivés à Caracas à bord de deux avions de transport avec 35 tonnes de fret. Une source diplomatique a alors souligné à Sputnik qu'il n'y avait rien de mystérieux dans cette visite, car entre la Russie et le Venezuela il existait plusieurs accords signés auparavant en attente de réalisation.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала