À Toulouse, l’acte 22 des Gilets jaunes émaillé de tensions … et de sourires

© SputnikCanon à eau (image d'illustration)
Canon à eau (image d'illustration) - Sputnik France
À Toulouse, devenue capitale des Gilets jaunes pendant l’acte 22 de leur mobilisation le 13 avril en raison de l’intensité des heurts entre les forces de l’ordre et les manifestants, un canon à eau censé effrayer les protestataires les a fait sourire.

Dans la capitale de facto du mouvement des Gilets jaunes lors de son acte 22, une scène a contribué à réduire inopinément la tension de cette journée de mobilisation marquée par des affrontements violents.

Un canon à eau, arme pourtant redoutable des forces de l'ordre, a provoqué l'hilarité générale, et pour cause: il s'est retrouvé embourbé dans une bouche d'égout comme on peut le voir sur les images ci-dessous.

Vers 18h, 23 personnes avaient été interpellées dans le centre de Toulouse pour cause de jets de projectiles, port d'arme et dégradations, a déclaré la préfecture de Haute-Garonne.

Selon le bilan du ministère de l'Intérieur, il y avait lors de l'acte 22 de la mobilisation des Gilets jaunes 31.000 manifestants, dont 5.000 à Paris. Le syndicat France Police-Policiers en colère en a dénombré 90.000, un chiffre proche de celui publié sur le compte Twitter Nombre jaune, qui a comptabilisé 80.504 Gilets jaunes dans les rues, recensés sur 187 localités à travers toute la France.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала