Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Incendie de Notre-Dame de Paris: les yeux du monde entier sont braqués sur la France

S'abonner
Si l'incendie de Notre-Dame de Paris a touché la France au cœur de son identité et de son histoire, il a aussi ému le monde entier. Philippe-Joseph Salazar, professeur à la faculté de droit du Cap en Afrique du Sud, revient sur la perception de ce drame à l'international.

L'âme de la France s'est embrasée lundi, sous les yeux du monde entier, alors que la cathédrale Notre-Dame de Paris était ravagée par un incendie, quelques jours avant le Vendredi saint et le dimanche de Pâques. Notre-Dame est beaucoup plus qu'une cathédrale, c'est l'épicentre de l'histoire et des racines de la France.

Notre-Dame est l'endroit où Napoléon Bonaparte a été couronné empereur, à une époque où la France était une puissance mondiale. Juste en face de la cathédrale se trouve le «Point Zéro» d'où émanent toutes les routes nationales partant de Paris.

L’Amérique conteste les relations de la Turquie avec la Russie
Notre-Dame représente aujourd'hui les racines culturelles et historiques d'un peuple, dans un monde de plus en plus globalisé où il est censé de se fondre dans une identité supranationale européenne, tout en acceptant un tsunami migratoire et l'hétérogénéité culturelle qui l'accompagne.

La cathédrale est un pilier patrimonial d'un pays qui a vu passer d'autres joyaux de sa couronne, symboles du savoir-faire français, entre les mains ses concurrents étrangers. Mais comment ce drame est-il vu depuis l'étranger? Philippe-Joseph Salazar revient sur un incendie qui a ému le monde entier. Il est l'auteur de «Grand Oral: Petit traité de prise de parole en public» (aux éditions Genèse) et professeur à la faculté de droit du Cap en Afrique du Sud.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала