Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mikhaïl Gorbatchev commente l'appel de Trump au désarmement nucléaire

© Sputnik . Sergey Guneev / Aller dans la banque de photosGorbatchev
Gorbatchev - Sputnik France
S'abonner
L'ex-dirigeant de l'Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev, qui avait signé à l'époque le Traité FNI que les USA ont récemment quitté sur décision de Donald Trump, a apprécié l'idée du Président américain de renoncer aux armes nucléaires. Il a toutefois déploré le fait que ces derniers temps Washington fasse preuve de politique contradictoire.

Le Président américain a déclaré vendredi à Fox News que les États-Unis, la Russie et la Chine auraient dû renoncer aux armes nucléaires. Par la suite, un haut fonctionnaire de l'administration américaine a confirmé à CNN que la Maison-Blanche élaborait des options pour un nouvel accord sur le contrôle des armements qui devrait remplacer le Traité New Start expirant en février 2021.

Donald Trump - Sputnik France
Trump annonce son intention de retirer les États-Unis du Traité sur le commerce des armes

Cette initiative n'est pas passée inaperçue aux yeux de Mikhaïl Gorbatchev, ancien Président de l'URSS, qui a signé le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) avec le Président américain Ronald Reagan en 1987.

«Ce serait bien si cela devenait réalité. C'est important pour l'humanité. Nous ne pouvons avoir d'autres objectifs», a-t-il souligné, cité par les médias russes.

Il a toutefois noté que ces derniers temps les paroles de Washington étaient en contradiction avec ses actes. Il a rappelé que Donald Trump non seulement avait retiré les États-Unis du Traité FNI et de l'accord sur le nucléaire iranien mais aussi annoncé que son pays ne ratifierait pas le Traité sur le commerce des armes.

US President Donald Trump before the start of the G20 summit in Buenos Aires (File photo). - Sputnik France
Trump salue les déclarations de Poutine sur la Corée du Nord

«La question s'impose: d'où ces contradictions, et à quoi nous devons réagir, aux paroles ou aux actes? Le Président [Trump, ndlr] en particulier et les Américains dans leur ensemble, ont-ils décidé ce qu'ils veulent faire? Voici les questions auxquelles ils doivent répondre», a-t-il conclu.

Commentant la déclaration de Donald Trump, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a souligné que Moscou préfèrerait voir Washington faire des avancées concertes.

«En termes d'intention exprimée, cela peut être salué. Mais en termes d'initiative sérieuse, cela ne peut être évalué du tout, car il n'y a pas encore d'initiative», a-t-il souligné.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала