Premiers tirs d'entraînement pour les nouveaux lance-roquettes multiples russes Tornado-S

© Sputnik . Ramil SitdikovTornado-G (image d'illustration)
Tornado-G (image d'illustration) - Sputnik France
Destinés à totalement remplacer avant 2020 les systèmes Smerch, les lance-roquettes multiples Tornado-S ont détruit, dans le cadre d'exercices, plusieurs cibles sur le polygone de Kapoustine Yar, indique le service de presse de la région militaire Sud.

Au cours de manœuvres tactiques, plus de 1.000 personnes et plus d'une centaine de pièces d'équipement militaire de la région militaire Sud ont effectué des tirs avec les nouveaux lance-roquettes multiples (LRM) Tornado-S.

K-329 Belgorod - Sputnik France
Tel serait le principal atout du sous-marin russe porteur des drones Poséidon

Selon le chef du service de presse de la région militaire Sud, Vadim Astafiev, les manœuvres se sont déroulées sur le polygone de Kapoustine Yar, dans la région d'Astrakhan. Les militaires ont effectué tout en éventail de tâches pratiques, y compris, le calcul des paramètres de tir en condition de combat, le chargement des laceurs avec des roquettes ainsi que le tir d'une ou des plusieurs roquettes.

Pour rappel, les systèmes Tornado-S et Tornado-G doivent constituer avant 2020 la base des brigades d'artillerie de l'armée de terre. Ils doivent remplacer les systèmes Smerch et les Grad qui sont à leur tour les descendants du célèbre BM-13, surnommé Katioucha, le premier LRM soviétique qui a prouvé sa grande efficacité pendant la Grande Guerre patriotique.

Les Tornado-S et Tornado-G se distinguent peu en apparence de leurs prédécesseurs, tout en étant largement meilleurs en matière de performances opérationnelles. Les deux LRM sont dotés de nouveaux équipements de contrôle et de communication à bord, d'un système automatisé de conduite de tir et des systèmes de navigation GLONASS. Les véhicules sont munis de nouveaux missiles.

La frégate Admiral Gorchkov à Qingdao - Sputnik France
Une frégate russe équipée de missiles Kalibr en Chine pour un défilé militaire (vidéo)

Le Tornado-S dispose d'une correction autonome de trajectoire de vol des missiles au niveau de l'angle de tangage et de lacet à partir des signaux du système de contrôle des dispositifs gazodynamiques. En d'autres termes, l'arme conçue pour éliminer des cibles sur une grande superficie est devenue de haute précision et peut éliminer efficacement des sites isolés de l'ennemi dans un rayon de 120 km.

De son côté, le Tornado-G est capable de tirer des missiles à sous-munitions avec une ogive cumulative à éclats. Ses éléments offensifs autoguidés peuvent neutraliser efficacement les blindés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала