Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Arabie saoudite se dit prête à riposter de «toutes ses forces» aux récentes attaques de drones

© REUTERS / Faisal Al NasserПредставители Королевских военно-воздушных сил Саудовской Аравии на авиашоу в честь 50-летия Авиационной академии имени короля Фейсала в Эр-Рияде
Представители Королевских военно-воздушных сил Саудовской Аравии на авиашоу в честь 50-летия Авиационной академии имени короля Фейсала в Эр-Рияде - Sputnik France
S'abonner
L'Arabie saoudite ne veut pas de guerre dans la région mais est prête à réagir «de toutes ses forces» si l'autre partie la déclenche, a déclaré le ministre d'État saoudien aux Affaires étrangères lors d’une conférence de presse.

Adel al-Joubeir, ministre d'État saoudien aux Affaires étrangères, a affirmé lors d’une conférence de presse que l’Iran déstabilisait la situation au Moyen-Orient et a réitéré l’intention de l’Arabie saoudite de ne pas déclencher une guerre dans la région en premier, rapporte la chaîne Al-Arabiya.

Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
La Turquie produira des S-500 avec la Russie, selon Erdogan
Il a toutefois indiqué que Riyad est prêt à riposter «de toutes ses forces», si l'autre partie la déclenche.

«L'Iran met en cause les intérêts économiques internationaux, en fermant les routes maritimes, et a mené des opérations terroristes en Arabie saoudite et dans la région», a fustigé le ministre.

Adel al-Jubeir a également appelé la communauté internationale à adopter une position ferme face à cette situation. «Nous exhortons la communauté internationale à assumer ses responsabilités en adoptant une position ferme contre le régime iranien et en l'empêchant de semer le chaos dans le monde».

Nick Conrad - Sputnik France
L’auteur de «Pendez les Blancs» sort un clip où il étrangle une femme blanche de peau et «brûle la France»
Les autorités saoudiennes ont affirmé mardi 15 mai que des drones avaient attaqué l’oléoduc Est-Ouest. Au total, sept drones ont été engagés dans l’opération. Le groupe Saudi Aramco a, par mesure de précaution, temporairement suspendu l’exploitation du pipeline afin d’évaluer la situation.

Le 14 mai, les Houthis avaient revendiqué la responsabilité des attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes, les considérant comme la plus vaste opération militaire menée par ses militants depuis le début du conflit armé au Yémen en 2015. L'attaque avait provoqué un incendie et des dommages mineurs à des installations pétrolières saoudiennes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала