Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

À la différence de la Chine, «les USA sapent eux-mêmes leur propre crédibilité mondiale»

S'abonner
Dans son rapport annuel «2019 Global Peace Index report», l'Institut pour l'économie et la paix (IEP) constate qu’à la différence de la Chine, les États-Unis perdent progressivement leur crédibilité mondiale depuis 2008 et surtout depuis l’élection de Donald Trump. Zheng Anguang, de l'Université de Nankin, a commenté cette conclusion pour Sputnik.

Certes, le slogan «America First» a aidé Donald Trump à gagner la confiance de ses électeurs, mais cette approche a aussi sérieusement compromis la crédibilité des États-Unis dans le monde, a déclaré à Sputnik Zheng Anguang, chercheur à l'Institut de relations internationales de l'Université de Nankin.

Donald Trump et Xi Jinping - Sputnik France
La guerre commerciale entre les USA et la Chine laisse des traces partout dans le monde

C’est ainsi qu’il a commenté la conclusion du rapport annuel de l'Institut pour l'économie et la paix (IEP), selon laquelle le monde fait aujourd’hui davantage confiance aux autorités chinoises qu’à celles des États-Unis.

«Tout d’abord, les États-Unis font fi des normes internationales et des intérêts d’autres pays. Ils ne se soucient en fait que de leurs propres intérêts et les garantissent au détriment d’autres États», a expliqué l’expert.

Et d’ajouter que les Américains ne respectaient pas souvent leurs engagements internationaux et faisaient de surcroît des déclarations plus que contradictoires.

«Les États-Unis usent de pressions inédites pour intimider des pays faibles, ce qui est contraire à toutes les normes de la morale. Tout cela a sérieusement compromis leur image de membre responsable de la communauté internationale, sans parler de leur statut de leader mondial. […] Ainsi, les États-Unis sapent eux-mêmes leur propre crédibilité mondiale», a détaillé Zheng Anguang.

Donald Trump et Xi Jinping - Sputnik France
«Les USA ne pourront pas retenir l’essor de la Chine et la prospérité du peuple chinois»

Il a également rappelé que l’actuel Président états-unien ne réfléchissait pas toujours en amont à ce qu’il disait dans ses interventions publiques, taxant notamment de «shit hole country» («pays de merde») certains États d’Afrique et d’Océanie.

Ainsi, Zheng Anguang souligne qu’il n’est pas étonnant que, dans ces conditions, bien des pays en voie de développement se tournent plutôt vers la Chine, surtout quand il s’agit d’investissements dont ils ont grand besoin.

«La diplomatie chinoise a toujours insisté non seulement sur l’importance des déclarations, mais aussi sur celle des actes. La Chine soutient la morale dans la politique internationale et réserve une très grande attention à sa crédibilité mondiale. Aussi, aura-t-elle de plus en plus d’amis dans le monde», a-t-il résumé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала