Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale

S'abonner
Depuis la diffusion de la série Tchernobyl, l’accident survenu à cette centrale nucléaire est un des sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux. Il est même une nouvelle tendance sur Instragram : poster des selfies réussis faits dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Découvrez dans ce diaporama réalisé par Sputnik des photos prises sur les lieux d’une des plus grandes catastrophes provoquées par l’homme.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosDes touristes en mal de photos spectaculaires partent à la conquête de Tchernobyl.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
1/18
Des touristes en mal de photos spectaculaires partent à la conquête de Tchernobyl.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosLes chiffres fournis par les agences de voyages qui organisent des visites de la zone d’exclusion de Tchernobyl montrent que le nombre de touristes est en augmentation depuis la diffusion de la série Tchernobyl.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
2/18
Les chiffres fournis par les agences de voyages qui organisent des visites de la zone d’exclusion de Tchernobyl montrent que le nombre de touristes est en augmentation depuis la diffusion de la série Tchernobyl.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosReuters indique qu’au cours du mois de mai 2019, les bâtiments abandonnés et les paysages post-apocalyptiques de la zone d’exclusion autour de Tchernobyl ont attiré 30 % de visiteurs de plus qu’au mois de mai 2018. Selon certaines prévisions, la fréquentation cet été augmentera de 40 % par rapport à la moyenne.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
3/18
Reuters indique qu’au cours du mois de mai 2019, les bâtiments abandonnés et les paysages post-apocalyptiques de la zone d’exclusion autour de Tchernobyl ont attiré 30 % de visiteurs de plus qu’au mois de mai 2018. Selon certaines prévisions, la fréquentation cet été augmentera de 40 % par rapport à la moyenne.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
4/18
Touristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
5/18
Touristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
6/18
Touristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouriste au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
7/18
Touriste au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosL’auteur de la série Tchernobyl Craig Mazin a commenté la situation en ces termes : « C’est très bien que #ChernobylHBO pousse les gens à se rendre dans la zone d’exclusion. Mais, j’ai vu quelles photos ils mettent en ligne. Si vous êtes allés là-bas, je vous demande de vous souvenir qu’il s’y est produit une terrible tragédie. Faites preuve de respect à l’égard de ceux qui l’ont vécue et de ceux qui en ont été victimes ».

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
8/18
L’auteur de la série Tchernobyl Craig Mazin a commenté la situation en ces termes : « C’est très bien que #ChernobylHBO pousse les gens à se rendre dans la zone d’exclusion. Mais, j’ai vu quelles photos ils mettent en ligne. Si vous êtes allés là-bas, je vous demande de vous souvenir qu’il s’y est produit une terrible tragédie. Faites preuve de respect à l’égard de ceux qui l’ont vécue et de ceux qui en ont été victimes ».

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
9/18
Touristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosSelon les estimations du site IMDB, la série Tchernobyl diffusée aux Etats-Unis sur HBO a été l’émission la plus regardée de toute l’histoire de la chaîne.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
10/18
Selon les estimations du site IMDB, la série Tchernobyl diffusée aux Etats-Unis sur HBO a été l’émission la plus regardée de toute l’histoire de la chaîne.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouriste au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
11/18
Touriste au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosLa série raconte l’histoire de la catastrophe qui s’est produite à la centrale nucléaire et les exploits héroïques que des Soviétiques ont réalisés pour en limiter les conséquences.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
12/18
La série raconte l’histoire de la catastrophe qui s’est produite à la centrale nucléaire et les exploits héroïques que des Soviétiques ont réalisés pour en limiter les conséquences.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
13/18
Touristes au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouristes photographiant le monument aux pompiers et aux liquidateurs des conséquences de la catastrophe érigé à Tchernobyl.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
14/18
Touristes photographiant le monument aux pompiers et aux liquidateurs des conséquences de la catastrophe érigé à Tchernobyl.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosEn avril 1986, une série d’erreurs commises par le personnel de la centrale entraîna l’explosion du réacteur de la 4è tranche de la centrale de Tchernobyl.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
15/18
En avril 1986, une série d’erreurs commises par le personnel de la centrale entraîna l’explosion du réacteur de la 4è tranche de la centrale de Tchernobyl.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosTouriste au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.


Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
16/18
Touriste au cours d’une excursion dans la ville de Pripyat qui se trouve dans la zone d’exclusion autour de la centrale.


© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosEn Ukraine, en Biélorusse et en Russie, d’immenses territoires furent irradiés. Plus de 5 millions d’hectares de terres agricoles ont été déclarés impropres à la culture.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
17/18
En Ukraine, en Biélorusse et en Russie, d’immenses territoires furent irradiés. Plus de 5 millions d’hectares de terres agricoles ont été déclarés impropres à la culture.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosDans la zone d’exclusion d’un rayon de 30 kilomètres autour de Tchernobyl ont été enfouis des centaines de petites localités et tous les véhicules de transport. Tous les habitants de cette zone ont été évacués.
Selfies à Tchernobyl ou le boom touristique dans la zone d’exclusion autour de la centrale
 - Sputnik France
18/18
Dans la zone d’exclusion d’un rayon de 30 kilomètres autour de Tchernobyl ont été enfouis des centaines de petites localités et tous les véhicules de transport. Tous les habitants de cette zone ont été évacués.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала