Passer le permis de conduire à 17 ans devient réalité

L'âge minimum pour passer le permis de conduire sera abaissé à 17 ans dès la semaine prochaine pour les candidats pratiquant la conduite accompagnée, a annoncé jeudi Christophe Castaner, promettant de rendre l'examen plus «accessible».

Passer le permis en conduite accompagnée à 17 ans sera possible «à partir de lundi», le 22 juillet, a annoncé le ministre de l’Intérieur.

«L'idée est (...) de rendre le permis de conduire moins cher et moins long à passer», justifie le ministre de l'Intérieur dans une interview publiée sur le site du Parisien, reprenant là une promesse faite par Emmanuel Macron en novembre.

Selon l’AFP, le gouvernement refuse toutefois de laisser les mineurs seuls au volant. Même en cas de réussite à l'examen, l'élève ne pourra conduire seul qu'à ses 18 ans, pour des raisons de sécurité.

Christophe Castaner dévoile trois mesures au total, dont l'augmentation de la durée d'apprentissage sur simulateur, de cinq à dix heures sur les 20 heures de conduite obligatoire, et un dispositif encourageant les candidats au permis sur des véhicules dotés de boîtes de vitesses automatiques.

Un officier de patrouille de route vérifie des documents du conducteur (image d'illustration) - Sputnik France
Ce que le gouvernement prévoit pour baisser de 30% le coût du permis de conduire
La plus symbolique demeure l'abaissement à 17 ans de l'âge minimum auquel les plus jeunes pourront passer l'épreuve pratique, à condition de se soumettre à la conduite accompagnée. Aujourd'hui, l'âge requis est de 17 ans et demi mais les lauréats doivent attendre 18 ans pour prendre seul le volant.

Le ministre de l'Intérieur se dit hostile, pour l'instant, à l'idée de ramener l'âge de la conduite sans accompagnement à 17 ans en raison d'un "sur-risque d'accident important", observé notamment au Royaume-Uni.

«Il ne faut pas prendre de risque», dit-il. «On pourra se reposer la question dans douze mois, avec un peu de recul.»

Les trois mesures retenues, qui s'inspirent d'un rapport remis en février par la députée Françoise Dumas (La République en marche), entreront en vigueur dès lundi.

Selon Le Parisien, il s'agit du «premier étage» d'une réforme comportant au total dix mesures.

En France, le coût moyen du passage du permis se situe entre 1.600 et 1.800 euros. Quelque 1,51 million de candidats ont tenté leur chance en 2017, avec un taux de réussite de 57,2%.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала