Dix militaires syriens morts et 21 blessés dans une attaque terroriste à Idlib

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosLa province d'Idlib (archives)
La province d'Idlib (archives) - Sputnik France
Une attaque terroriste contre les positions des forces gouvernementales dans la zone de désescalade d’Idlib a fait ce vendredi 9 août 10 morts et 21 blessés parmi les militants syriens, annonce le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Des terroristes ont attaqué tôt vendredi matin des positions des forces gouvernementales déployées à proximité des localités de Achan, Abou-Omar et Abou-Dali, dans la zone de désescalade d’Idlib.

Gouvernorat d'Idlib  - Sputnik France
Brusque aggravation de la situation à Idlib constatée par la Défense russe

«À la suite du pilonnage effectué par des terroristes et au cours de contre-attaques menées par les forces gouvernementales, dix militaires syriens ont été tués et 21 autres blessés», a indiqué le général-major Alexeï Bakin, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les forces de Damas ont réussi à briser l’offensive des terroristes et à les repousser vers leurs positions initiales, a souligné le chef du centre.

De manière générale, a poursuivi le général-major, la situation dans la zone de désescalade reste tendue: au cours des dernières 24 heures, 30 pilonnages ont été enregistrés.

Aggravation de la situation à Idlib

Un hélicoptère Mi-28N à la base de Hmeimim en Syrie - Sputnik France
La base russe de Hmeimim en Syrie de nouveau prise pour cible par des terroristes

Mercredi 7 août, la Défense russe a constaté que malgré le cessez-le-feu entré en vigueur le 2 août, des bandes radicales agissant dans le gouvernorat d’Idlib ont intensifié le pilonnage des villes. Le 6 août, 42 cas attaques ont été recensées contre une trentaine d’agglomérations des gouvernorats d’Alep, de Lattaquié, de Hama et d’Idlib.

Introduit dans la nuit du 2 août, le cessez-le-feu a été, d’après les informations ultérieurement diffusées par le Centre, violé par des radicaux dès la première journée de sa mise en place.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала