Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Après quatre agressions sexuelles en quatre jours, la police conseille aux Suédoises… d’«anticiper»

CC0 / StockSnap / femme silhouette
femme silhouette - Sputnik France
S'abonner
La police d'Uppsala, en Suède, a conseillé aux habitantes de marcher en groupe et de «réfléchir au comportement à adopter», après que quatre femmes ont été agressées sexuellement en quatre jours.

Uppsala, ville suédoise de 170.000 habitants, est plus connue pour ses universités et sa cathédrale que pour ses crimes… Cependant, la police enquête sur une série de viols qui ont secoué la communauté ces derniers jours.

Image d'illustration  - Sputnik France
Cinq Français soupçonnés du viol collectif d'une Norvégienne en Espagne
Deux «viols consommés» ont eu lieu le week-end des 3 et 4 août, une autre tentative de viol le soir du 3 août et une agression sexuelle le 7 août au matin. Les quatre attaques ont eu lieu de nuit, quand les victimes se trouvaient seules. La police considère que les faits ne sont pas interconnectés et aucune description des suspects n’a été publiée.

Les autorités ont toutefois lancé un avertissement aux victimes potentielles. «Dans la ville, les femmes ne doivent pas s’inquiéter, mais doivent réfléchir au comportement à adopter», a déclaré au journal Expressen la police d’Uppsala.

«N’hésitez pas à marcher dans des rues illuminées et pas seules dans des allées ou des parcs», a-t-elle poursuivi, ajoutant que les officiers «ne peuvent pas être partout, hommes et femmes doivent anticiper».

Des conseils similaires donnés aux femmes d’Uppsala avaient déjà été critiqués. Lorsque quatre écolières sur cinq avaient déclaré ne pas se sentir en sécurité dans la ville, plus tôt cette année, des groupes de défense des droits des femmes avaient appelé à une présence policière accrue dans les rues au lieu de donner des conseils de sécurité aux victimes potentielles.

«Réduire la liberté de mouvement des femmes est un sérieux pas en arrière», avait déclaré la militante Mariet Ghadimi au SVT Nyheter en mars. «C’est un problème structurel qui restreint la liberté et les droits des jeunes filles et qui, à long terme, affecte les femmes en général.»

Le nombre de viols en Suède est en hausse depuis 2005 et a augmenté de 10% en 2017 seulement. Entre 2005 et 2017, les viols ont presque été multipliés par deux et les agressions sexuelles ont plus que doublé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала