La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide

Le 20 août 1988 prenait fin la guerre Iran-Irak, désormais connue comme la Première Guerre du Golfe. Elle dura presque 8 ans et fut l’une des plus longues du XXe siècle.

Redécouvrez certains instants du dernier conflit important de l’époque de la guerre froide dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

CC BY-SA 3.0 / Unknown / Chemical weapon1La guerre Iran-Irak avait été précédée de plusieurs litiges territoriaux entre les deux pays. L’Irak convoitait la région frontalière du Khuzestan, dont la population est majoritairement arabe et le sous-sol riche en hydrocarbures, ainsi que la rive gauche du Chatt-el-Arab, le principal chenal du delta du Tigre et de l’Euphrate. Les deux pays voulaient aussi chacun être l’État le plus puissant du Golfe.
Sur la photo: soldat iranien portant un masque à gaz durant la guerre Irak-Iran.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
1/12
La guerre Iran-Irak avait été précédée de plusieurs litiges territoriaux entre les deux pays. L’Irak convoitait la région frontalière du Khuzestan, dont la population est majoritairement arabe et le sous-sol riche en hydrocarbures, ainsi que la rive gauche du Chatt-el-Arab, le principal chenal du delta du Tigre et de l’Euphrate. Les deux pays voulaient aussi chacun être l’État le plus puissant du Golfe.
Sur la photo: soldat iranien portant un masque à gaz durant la guerre Irak-Iran.
© Photo Public domainLe 22 septembre 1980, l’Irak envahit l’Iran sans lui avoir déclaré la guerre. Les troupes irakiennes ne remportèrent aucune victoire d’importance. En juin 1982, elles furent chassées du territoire iranien.
Sur la photo: chasseur Grumman F-14 Tomcat des forces aériennes iraniennes.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
2/12
Le 22 septembre 1980, l’Irak envahit l’Iran sans lui avoir déclaré la guerre. Les troupes irakiennes ne remportèrent aucune victoire d’importance. En juin 1982, elles furent chassées du territoire iranien.
Sur la photo: chasseur Grumman F-14 Tomcat des forces aériennes iraniennes.
© Photo Public domainIranian soldier holding an IV bag during the Iran–Iraq War.L’Iran envahit à son tour l’Irak et n’y rencontra non plus aucun succès.
Sur la photo: soldat iranien sous perfusion durant la guerre Iran-Irak.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
3/12
Iranian soldier holding an IV bag during the Iran–Iraq War.L’Iran envahit à son tour l’Irak et n’y rencontra non plus aucun succès.
Sur la photo: soldat iranien sous perfusion durant la guerre Iran-Irak.
© AFP 2022Colonne de fumée s’élevant d’un hélicoptère iranien abattu près d’Abadan, en Iran, le 17 novembre 1980.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
4/12
Colonne de fumée s’élevant d’un hélicoptère iranien abattu près d’Abadan, en Iran, le 17 novembre 1980.
© AP PhotoL’Irak bénéficiait du soutien des États-Unis, de l’URSS et d’un grand nombre de pays arabes. L’Iran était relativement isolé.
Sur la photo: jeune berger observant un char tractant des camions près de la ville détruite d’Ahvaz, en Iran, le 17 avril 1981.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
5/12
L’Irak bénéficiait du soutien des États-Unis, de l’URSS et d’un grand nombre de pays arabes. L’Iran était relativement isolé.
Sur la photo: jeune berger observant un char tractant des camions près de la ville détruite d’Ahvaz, en Iran, le 17 avril 1981.
© AP Photo / Don MellEntre 1982 et 1988 se déroula une guerre de positions.
Sur la photo: soldat irakien priant pendant le Ramadan, en juin 1984.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
6/12
Entre 1982 et 1988 se déroula une guerre de positions.
Sur la photo: soldat irakien priant pendant le Ramadan, en juin 1984.
© AP Photo / Don MellEn 1988, l’Irak parvint à reprendre ses territoires occupés et à effectuer une percée importante en Iran.
Sur la photo: soldat irakien patrouillant dans le village détruit de Mandali, près de la frontière avec l’Iran, en juin 1984.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
7/12
En 1988, l’Irak parvint à reprendre ses territoires occupés et à effectuer une percée importante en Iran.
Sur la photo: soldat irakien patrouillant dans le village détruit de Mandali, près de la frontière avec l’Iran, en juin 1984.
© AFP 2022 Eric FeferbergSoldats iraniens dans des véhicules de transport de troupes dans les environs de la ville de Bassorah, dans le sud-est de l’Irak, le 24 janvier 1987.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
8/12
Soldats iraniens dans des véhicules de transport de troupes dans les environs de la ville de Bassorah, dans le sud-est de l’Irak, le 24 janvier 1987.
© AP Photo / Aristotle SariscostasCraignant une catastrophe militaire, l’ayatollah Khomeini accepta en août 1988 la trêve proposée par l’Irak qui, de fait, mit fin au conflit.
Sur la photo: troupes iraniennes dans le port pétrolier occupé de Fao.

La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
9/12
Craignant une catastrophe militaire, l’ayatollah Khomeini accepta en août 1988 la trêve proposée par l’Irak qui, de fait, mit fin au conflit.
Sur la photo: troupes iraniennes dans le port pétrolier occupé de Fao.

© AFP 2022 IRNADurant le conflit qui les opposa, l’Iran comme l’Irak eurent recours aux armes chimiques. Dans chacune des armées combattirent des enfants-soldats.
Sur la photo: correspondants de guerre photographiant un Kurde et son enfant morts lors d’une attaque chimique lancée contre la ville irakienne de Halabja, 20 mars 1988.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
10/12
Durant le conflit qui les opposa, l’Iran comme l’Irak eurent recours aux armes chimiques. Dans chacune des armées combattirent des enfants-soldats.
Sur la photo: correspondants de guerre photographiant un Kurde et son enfant morts lors d’une attaque chimique lancée contre la ville irakienne de Halabja, 20 mars 1988.
© AFP 2022 Eric FeferbergDurant la phase dite de la Guerre des villes, l’Iran et l’Iran soumirent des agglomérations importantes sur le territoire de l’ennemi à des tirs de missiles. Plus de 20.000 civils perdirent la vie.
Sur la photo: enfant iranien près de sa maison détruite dans une attaque aérienne, Ahvaz, 25 janvier 1987.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
11/12
Durant la phase dite de la Guerre des villes, l’Iran et l’Iran soumirent des agglomérations importantes sur le territoire de l’ennemi à des tirs de missiles. Plus de 20.000 civils perdirent la vie.
Sur la photo: enfant iranien près de sa maison détruite dans une attaque aérienne, Ahvaz, 25 janvier 1987.
CC BY-SA 3.0 / Unknown / MersadLa guerre Iran-Irak porta un coup d’arrêt à l’expansion économique des deux pays et définit un nouvel ordre dans le Golfe.
Sur la photo: matériel militaire endommagé durant la guerre Iran-Irak.
La guerre Iran-Irak, le dernier conflit important de la guerre froide
 - Sputnik France
12/12
La guerre Iran-Irak porta un coup d’arrêt à l’expansion économique des deux pays et définit un nouvel ordre dans le Golfe.
Sur la photo: matériel militaire endommagé durant la guerre Iran-Irak.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала