«On m'a toujours dépeint comme le plus dur de la bande» ironise Macron face à Johnson

Accueillant Boris Johnson à Paris ce jeudi 22 août, Emmanuel Macron a évoqué sa position ferme sur le Brexit, mais a aussi affirmé sa volonté de trouver un accord pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Emmanuel Macron s'est dit «confiant» sur le fait qu'une solution puisse être trouvée «dans les 30 prochains jours» entre Londres et l’UE, jugeant possible de s'entendre sur la frontière irlandaise.

S’exprimant lors d'une conférence de presse commune tenue aux côtés du Premier ministre britannique Boris Johnson, le chef d’État français s’est ainsi aligné sur la position de la chancelière allemande, Angela Merkel. Cette dernière, en recevant M.Johnson mercredi, avait jugé possible de trouver un accord «dans les 30 prochains jours» pour éviter un Brexit dur. Le Président français s'est pourtant dit opposé à toute renégociation de l'accord de séparation.

Emmanuel Macron a également tenu à rappeler qu'il était souvent dépeint, notamment par la presse britannique, «comme le plus dur de la bande» au sein de l'UE sur le dossier du Brexit.

Boris Johnson - Sputnik France
«Les Français se comportent comme des cons»: retour sur les «éloges» de Boris Johnson sur la France
«On m'a toujours dépeint comme le plus dur de la bande. Mais un choix a été fait, ça ne sert à rien d'essayer de ne pas appliquer ce choix», a-t-il ironisé.

Un mois après sa nomination, le successeur de Theresa May s'est rendu mercredi 21 août à Berlin puis jeudi à Paris pour tenter de convaincre la chancelière allemande Angela Merkel et le Président français Emmanuel Macron de renégocier l'accord de sortie de la Grande-Bretagne de l’UE, faute de quoi le Brexit interviendra le 31 octobre prochain, y compris en l'absence d'accord.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала