Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie

Le monde animal de notre planète est très diversifié. Cependant, nombre de ses représentants se trouvent en voie d'extinction à cause de l'activité de l'homme - la chasse, la déforestation, la pollution de l'environnement.

A l'occasion de la Journée mondiale des animaux, Sputnik vous présente dix animaux rares inscrits dans le Livre rouge de la Russie.

CC BY 2.0 / Flickrfavorites / Tree Climber Amur LeopardLe léopard de l'Amour (ou encore panthère de Chine) vit dans les forêts des montagnes de l'Extrême-Orient à la frontière entre la Russie, la Chine et la Corée du Nord. C'est la sous-espèce des léopards la plus rare, et ses représentants sont en voie d'extinction. Dans la nature sauvage, il reste 87 spécimens sur le territoire du parc national Terre du léopard en Russie, et de 8 à 12 spécimens en Chine.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
1/12
Le léopard de l'Amour (ou encore panthère de Chine) vit dans les forêts des montagnes de l'Extrême-Orient à la frontière entre la Russie, la Chine et la Corée du Nord. C'est la sous-espèce des léopards la plus rare, et ses représentants sont en voie d'extinction. Dans la nature sauvage, il reste 87 spécimens sur le territoire du parc national Terre du léopard en Russie, et de 8 à 12 spécimens en Chine.
© AFP 2022 Patrick Pleul/ DPALe cheval de Przewalski, décrit en 1881 par le naturaliste russe Nikolaï Przewalski, est une sous-espèce de cheval sauvage vivant en Asie. Dans les réserves et les zoos, il existe près de 2.000 spécimens pure souche, qui descendent de 11 chevaux sauvages et d'un cheval domestique. Ces animaux ont été aperçus pour la dernière fois dans la nature sauvage en Mongolie en 1969.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
2/12
Le cheval de Przewalski, décrit en 1881 par le naturaliste russe Nikolaï Przewalski, est une sous-espèce de cheval sauvage vivant en Asie. Dans les réserves et les zoos, il existe près de 2.000 spécimens pure souche, qui descendent de 11 chevaux sauvages et d'un cheval domestique. Ces animaux ont été aperçus pour la dernière fois dans la nature sauvage en Mongolie en 1969.
© Depositphotos / Kyslynskyy Le tigre de l'Amour est la sous-espèce la plus imposante du tigre, qui vit le plus au Nord. Il vit au bord de l'Amour et de l'Oussouri dans les régions de Khabarovsk et du Primorié. Selon les dernières informations, 550 tigres de l'Amour vivent actuellement sur le territoire de l'Extrême-Orient russe.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
3/12
Le tigre de l'Amour est la sous-espèce la plus imposante du tigre, qui vit le plus au Nord. Il vit au bord de l'Amour et de l'Oussouri dans les régions de Khabarovsk et du Primorié. Selon les dernières informations, 550 tigres de l'Amour vivent actuellement sur le territoire de l'Extrême-Orient russe.
© AP Photo / Matt RourkeSelon la Stratégie nationale pour la préservation du tigre de l'Amour, la population de ce rare prédateur devrait s'élever à 700 spécimens d'ici 2022 - le nombre de tigres de l'Amour qui peuvent vivre confortablement en Extrême-Orient selon les écologistes.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
4/12
Selon la Stratégie nationale pour la préservation du tigre de l'Amour, la population de ce rare prédateur devrait s'élever à 700 spécimens d'ici 2022 - le nombre de tigres de l'Amour qui peuvent vivre confortablement en Extrême-Orient selon les écologistes.
© AFP 2022 Paul J. RichardsL'ours blanc est le plus grand prédateur terrestre de la planète avec ses 3 mètres de haut et son poids d'une tonne, mais en moyenne les mâles pèsent environ 500 kg, et 300 kg pour les femelles avec une longueur du corps d'environ 2-2,5 m. En Fédération de Russie l'ours blanc vit sur la côte arctique de la Tchoukotka, ainsi que dans les eaux des mers des Tchouktches et de Béring.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
5/12
L'ours blanc est le plus grand prédateur terrestre de la planète avec ses 3 mètres de haut et son poids d'une tonne, mais en moyenne les mâles pèsent environ 500 kg, et 300 kg pour les femelles avec une longueur du corps d'environ 2-2,5 m. En Fédération de Russie l'ours blanc vit sur la côte arctique de la Tchoukotka, ainsi que dans les eaux des mers des Tchouktches et de Béring.
© AFP 2022 Natalia KolesnikovaA l'heure actuelle, la population d'ours blancs en Russie est estimée à 5.000-7.000 spécimens. Les principales menaces pour l'existence de ces animaux sont la fonte des glaces, le réchauffement climatique et le braconnage.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
6/12
A l'heure actuelle, la population d'ours blancs en Russie est estimée à 5.000-7.000 spécimens. Les principales menaces pour l'existence de ces animaux sont la fonte des glaces, le réchauffement climatique et le braconnage.
CC BY-SA 2.0 / Paulo Fassina / ArgaliLe mouflon (argali) vit dans les régions montagneuses de l'Asie centrale, notamment au Sud de la Sibérie. C'est le plus gros représentant des moutons sauvages, avec une longueur de 120-200 cm, une hauteur au garrot de 90-120 cm, et un poids entre 65 et 180 kg. Ses cornes en spirale peuvent atteindre 190 cm de long. Selon le recensement de 2016, 1.229 spécimens de mouflons vivent sur le territoire russe.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
7/12
Le mouflon (argali) vit dans les régions montagneuses de l'Asie centrale, notamment au Sud de la Sibérie. C'est le plus gros représentant des moutons sauvages, avec une longueur de 120-200 cm, une hauteur au garrot de 90-120 cm, et un poids entre 65 et 180 kg. Ses cornes en spirale peuvent atteindre 190 cm de long. Selon le recensement de 2016, 1.229 spécimens de mouflons vivent sur le territoire russe.
CC BY-SA 2.0 / Eric Kilby / Snow Leopard Closeup Mouth OpenLa panthère des neiges (ou irbis) est une espèce uniquement asiatique vivant dans les régions de Hindou Kouch, de Pamir, de Tian Shan, de l'Himalaya et de l'Altaï. C'est le seul gros félin de haute montagne, il vit dans la zone enneigée. L'évaluation de sa population est très approximative à cause de l'accès difficile à ses lieux d'habitat et à son mode de vie. Néanmoins, il a été déterminé avec précision que sa population dans la nature sauvage était extrêmement basse - entre 4.000 et 6.500 spécimens, dont près de 200 en Russie. La plus grande population se trouve en Chine, avec au moins 2.000 spécimens.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
8/12
La panthère des neiges (ou irbis) est une espèce uniquement asiatique vivant dans les régions de Hindou Kouch, de Pamir, de Tian Shan, de l'Himalaya et de l'Altaï. C'est le seul gros félin de haute montagne, il vit dans la zone enneigée. L'évaluation de sa population est très approximative à cause de l'accès difficile à ses lieux d'habitat et à son mode de vie. Néanmoins, il a été déterminé avec précision que sa population dans la nature sauvage était extrêmement basse - entre 4.000 et 6.500 spécimens, dont près de 200 en Russie. La plus grande population se trouve en Chine, avec au moins 2.000 spécimens.
© Photo Public domain/ Christin Khan, NOAA / NEFSCLe rorqual est une baleine du groupe des baleines à fanons vivant dans le Nord des océans Atlantique et Pacifique. Le rorqual se distingue de ses confrères par une taille plus modeste - entre 17 et 20 m. La pêche du rorqual a été complètement interdite en 1986, et aujourd'hui sa population est estimée à 57.000 spécimens. Dans les eaux russes ils vivent près de la chaîne des Kouriles, bien plus rarement en mer de Barents. Ils passent les hivers et se multiplient en dehors des eaux territoriales russes.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
9/12
Le rorqual est une baleine du groupe des baleines à fanons vivant dans le Nord des océans Atlantique et Pacifique. Le rorqual se distingue de ses confrères par une taille plus modeste - entre 17 et 20 m. La pêche du rorqual a été complètement interdite en 1986, et aujourd'hui sa population est estimée à 57.000 spécimens. Dans les eaux russes ils vivent près de la chaîne des Kouriles, bien plus rarement en mer de Barents. Ils passent les hivers et se multiplient en dehors des eaux territoriales russes.
CC BY 2.0 / Kabacchi / Dhole - 02Le loup rouge réunit les aspects d’un loup, d'un renard et d'un chacal. C'est un bel animal de taille relativement grande: la longueur de son corps atteint 120 cm, et sa hauteur au garrot 60 cm. Il vit dans la montagne entre Tian Shan et l'Altaï. Dans la nature vivent plus de 3.000 spécimens, principalement en Inde et en Mongolie. Il n’y a pas de témoignages fiables indiquant que cette espèce vit en permanence en Russie, néanmoins elle est inscrite sur le Livre rouge de Russie.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
10/12
Le loup rouge réunit les aspects d’un loup, d'un renard et d'un chacal. C'est un bel animal de taille relativement grande: la longueur de son corps atteint 120 cm, et sa hauteur au garrot 60 cm. Il vit dans la montagne entre Tian Shan et l'Altaï. Dans la nature vivent plus de 3.000 spécimens, principalement en Inde et en Mongolie. Il n’y a pas de témoignages fiables indiquant que cette espèce vit en permanence en Russie, néanmoins elle est inscrite sur le Livre rouge de Russie.
CC BY 2.0 / Wermei / European Bison seen in BialowiezaLe bison est le dernier représentant des bœufs sauvages en Europe. Il vivait initialement entre la péninsule des Pyrénées et la Sibérie occidentale, mais au Moyen-Âge déjà le bison pouvait être rencontré seulement dans la forêt de Bialowieza (sur le territoire de la Pologne et de la Biélorussie) et dans le Caucase. Le dernier bison a été tué dans la forêt de Bialowieza en 1921, et dans le Caucase les trois derniers spécimens ont été tués par des braconniers en 1926. Seulement 46 bisons vivent dans des zoos. Les bisons relâchés aujourd'hui dans la nature vivent en Pologne, en Espagne, en Biélorussie, en Allemagne et dans d'autres pays. La Russie a créé une dizaine de centres de bisons où vivent plus de mille animaux pure souche.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
11/12
Le bison est le dernier représentant des bœufs sauvages en Europe. Il vivait initialement entre la péninsule des Pyrénées et la Sibérie occidentale, mais au Moyen-Âge déjà le bison pouvait être rencontré seulement dans la forêt de Bialowieza (sur le territoire de la Pologne et de la Biélorussie) et dans le Caucase. Le dernier bison a été tué dans la forêt de Bialowieza en 1921, et dans le Caucase les trois derniers spécimens ont été tués par des braconniers en 1926. Seulement 46 bisons vivent dans des zoos. Les bisons relâchés aujourd'hui dans la nature vivent en Pologne, en Espagne, en Biélorussie, en Allemagne et dans d'autres pays. La Russie a créé une dizaine de centres de bisons où vivent plus de mille animaux pure souche.
© Depositphotos / YuliyaKirayonakBOL'otarie de Steller est un représentant de la famille des Otariidés. La taille des mâles atteint 3-3,5 m, leur poids est compris entre 500 et 1.000 kg. Ces animaux sont répandus entre les îles Kouriles et la Californie centrale. La population des otaries de Steller a commencé à chuter sur le territoire russe à partir des années 1970 et s'élève aujourd'hui à 10.000-12.000 spécimens. Dans les années 2000, sur l'île de Raikoke des Kouriles, vivaient jusqu'à 15% de la population des otaries de Steller en Russie. Des colonies importantes vivent également sur les îles du Commandeur.
Au bord de l'extinction: 10 animaux protégés du Livre rouge de la Russie
 - Sputnik France
12/12
L'otarie de Steller est un représentant de la famille des Otariidés. La taille des mâles atteint 3-3,5 m, leur poids est compris entre 500 et 1.000 kg. Ces animaux sont répandus entre les îles Kouriles et la Californie centrale. La population des otaries de Steller a commencé à chuter sur le territoire russe à partir des années 1970 et s'élève aujourd'hui à 10.000-12.000 spécimens. Dans les années 2000, sur l'île de Raikoke des Kouriles, vivaient jusqu'à 15% de la population des otaries de Steller en Russie. Des colonies importantes vivent également sur les îles du Commandeur.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала