Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un Ukrainien condamné en France pour s’être fait rembourser des raquettes volées

S'abonner
Un Ukrainien qui avait réussi à percevoir près de 6.000 euros de Décathlon pour des raquettes de tennis volées a fini par être interpellé et condamné par un tribunal correctionnel.

Un Ukrainien originaire de Kiev et disposant du statut de réfugié politique a été condamné à cinq mois de prison avec sursis pour s’être fait rembourser par Décathlon des raquettes de tennis volées pour un montant total de près de 6.000 euros, rapporte Midi Libre.

Un touriste à Paris - Sputnik France
247 euros pour aller de Roissy à Paris? Une vidéo d’un taxi-escroc devient virale
Selon le journal, le prévenu âgé de 25 ans arrivait avec les tickets de caisse du produit et Décathlon remboursait l’article sans problème, conformément à sa politique. Entre le 20 septembre et le 2 octobre 2019, il a appliqué le même stratagème dans cinq magasins de l’enseigne, qui a fini par lancer une alerte interne et un appel à la vigilance.

Le 2 octobre, le jeune homme a été interpellé par les agents de sécurité du magasin de Villeneuve-lès-Béziers. Il a affirmé avoir acheté les raquettes en question sur le Bon Coin sans savoir qu’elles avaient été volées. «Je reconnais n’avoir pas réfléchi, je voulais juste gagner un peu d’argent», a déclaré le prévenu cité par le quotidien.

Ses explications n’ont pas convaincu le tribunal qui a condamné l’homme à cinq mois de prison avec sursis et une mise à l’épreuve de 18 mois. «Rendez-vous digne de la France qui vous a accueilli», lui a recommandé le président du tribunal correctionnel.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала