Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Turquie annonce avoir pris une ville clé kurde en Syrie - photos

© Sputnik . Hikmet DurdunBombardements turcs près de la ville syrienne de Ras al-Aïn
Bombardements turcs près de la ville syrienne de  Ras al-Aïn - Sputnik France
S'abonner
Selon la Défense turque, Ankara et ses supplétifs syriens ont pris le contrôle samedi 12 octobre de Ras al-Aïn, l'une des deux villes frontalières syriennes visées par l'offensive turque. Les forces kurdes démentent cependant cette information.

La Turquie a annoncé samedi 12 octobre que ses forces, soutenues par l’Armée syrienne libre (ASL), avaient capturé la ville de Ras al-Aïn, dans le nord-est de la Syrie, après quatre jours de bombardements et de combats contre la milice kurde.

«Au terme d'opérations couronnées de succès dans le cadre de l'opération Source de Paix, la ville de Ras al-Aïn, située à l'est de l'Euphrate, est passée sous notre contrôle», a déclaré le ministère turc de la Défense dans un communiqué.

​Les forces kurdes ont pourtant démenti cette information.

Précédemment, un correspondant de Sputnik sur place avait signalé que l’aviation et l’artillerie turques avaient pilonné Ras al-Aïn et les localités voisines.

© Sputnik . Hikmet DurdunBombardements turcs près de la ville syrienne de Ras al-Aïn
Bombardements turcs près de la ville syrienne de  Ras al-Aïn - Sputnik France
1/2
Bombardements turcs près de la ville syrienne de Ras al-Aïn
© Sputnik . Hikmet DurdunBombardements turcs près de la ville syrienne de Ras al-Aïn
Bombardements turcs près de la ville syrienne de  Ras al-Aïn - Sputnik France
2/2
Bombardements turcs près de la ville syrienne de Ras al-Aïn
1/2
Bombardements turcs près de la ville syrienne de Ras al-Aïn
2/2
Bombardements turcs près de la ville syrienne de Ras al-Aïn

Offensive turque

La Turquie a lancé le 9 octobre son offensive aérienne et terrestre contre les milices kurdes dans le nord-est de la Syrie, baptisée Source de Paix. Selon le Président turc, l’opération doit permettre de «créer une zone de sécurité qui permettra le retour des réfugiés syriens» que la Turquie a accueilli sur son territoire.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance de combattants kurdes et arabes, contrôlent une grande partie du territoire dominé auparavant par Daech* et détiennent des milliers de djihadistes et des dizaines de milliers de leurs proches en détention.

⃰ Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала