Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La production de trois réacteurs de la centrale de Cruas-Meysse suspendue à la suite du séisme

S'abonner
Après le fort tremblement de terre qui a secoué ce lundi 11 novembre la vallée du Rhône, Électricité de France (EDF) a pris la décision d’arrêter la production de trois des réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, écrit Reuters.

Évoquant la «nécessité de procéder à des contrôles complémentaires et préventifs» en raison des vibrations enregistrées à la centrale nucléaire de Cruas-Meysse au cours du séisme du lundi 11 novembre, EDF a annoncé que la production de trois de ses réacteurs serait suspendue.

La centrale nucléaire de Cruasc - Sputnik France
Deux centrales nucléaires dans la zone du séisme ayant frappé la France

«Ces unités seront successivement mises à l’arrêt à partir de 18 heures ce jour. Le réacteur n°1 est actuellement en arrêt programmé pour maintenance», a indiqué EDF dans un communiqué, cité par Reuters.

Le groupe précise toutefois que «les premiers contrôles n'ont pas mis en évidence de dégât apparent».

«L’Autorité de sûreté nucléaire et la préfecture de l’Ardèche sont tenues informées de la situation», a déclaré EDF.

Le séisme s'est produit peu avant midi près de Montélimar, dans la Drôme. D’après le Réseau national de surveillance sismique basé à Strasbourg, la secousse était de 5,4 sur l'échelle de Richter. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, selon les préfectures de la Drôme et de l'Ardèche.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала