Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les États-Unis auraient intercepté des informations sur les frappes contre deux de leurs bases en Irak

S'abonner
Le renseignement américain avait intercepté à l’avance des informations sur les frappes contre les bases américaines et en avait prévenu les militaires, selon la chaîne de télévision Fox News.

Washington a appris l’intention iranienne de frapper deux bases américaines avant d’avoir reçu un avertissement de la part des autorités irakiennes, a annoncé la chaîne de télévision Fox News.

«Le renseignement a intercepté des conversations en Irak et en Iran et a averti les forces américaines qu’il fallait attendre une frappe à peu près à 17h30 heure de l’Est (23h30 à Paris)», a indiqué Fox News. Peu avant les frappes, les autorités irakiennes ont également averti les États-Unis après avoir reçu l’information de Téhéran.

L’envergure de l’attaque ignorée

«À l’heure de l’arrivée de l’avertissement irakien, les militaires américains savaient déjà depuis plusieurs heures que l’Iran planifiait une frappe de missiles. Comme nous l’a dit un porte-parole militaire, ils savaient même l’heure approximative de l’attaque. Ils savaient d’où et où frapperaient les missiles, mais ils ignoraient seulement l’envergure exacte de l’attaque», a indiqué la chaîne. 

Frappes iraniennes

In this picture released by the Iranian state-run IRIB News Agency on Monday, June 19, 2017, a missile is fired from city of Kermanshah in western Iran targeting the Islamic State group in Syria - Sputnik France
Plusieurs roquettes tirées sur des bases US en Irak, l'Iran revendique les frappes - vidéos
Dans la nuit du 7 au 8 janvier, l’Iran a tiré des missiles sur les bases américaines d’al-Assad et d’Erbil, lesquelles abritent des contingents militaires de l’armée américaine. L’attaque a suivi le meurtre du général iranien Qassem Soleimani.

La chaîne de télévision iranienne Press TV a affirmé que 80 personnes avaient été tuées dans cette attaque, tandis que Donald Trump a déclaré qu’aucun Américain n’avait été blessé ou tué.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала