Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Irak dément avoir autorisé l’armée US à reprendre ses opérations dans le pays

© Photo Capt. Jason WelchВоеннослужащие армии США во время операции "Непоколебимая решимость" на ближнем Востоке
Военнослужащие армии США во время операции Непоколебимая решимость на ближнем Востоке - Sputnik France
S'abonner
Suite à l’apparition des informations sur la reprise des opérations américaines en Irak, l’armée irakienne a fait savoir qu’aucune autorisation dans ce sens n’avait été émise.

Les autorités irakiennes n’ont pas donné leur feu vert pour la reprise des opérations de l’armée américaine dans le pays, a déclaré à l’agence INA le porte-parole du commandant en chef des Forces armées irakiennes, le général de brigade Abdel Karim Khalaf.

«Le commandant en chef des Forces armées irakiennes n’a pas donné d’autorisation pour la reprise des opérations de l’armée américaine en Irak», a-t-il indiqué.

Plus tôt, la presse a annoncé que les militaires américains avaient repris les opérations conjointes avec leurs homologues irakiens et ce après une interruption de 10 jours.

Opération contre Soleimani

Australian and New Zealand coalition forces participate in a training mission with Iraqi army soldiers at Taji Base, north of Baghdad, Iraq, Wednesday, April 17, 2019. - Sputnik France
Téhéran s’interroge sur la volonté des USA «à combattre Daech»
Après que les États-Unis ont mené une frappe en Irak dans laquelle a été tué le général iranien Qassem Soleimani, le parlement irakien a voté en faveur du retrait des troupes américaines du pays.

En outre, le Premier ministre irakien Adel Abdel-Mehdi a déclaré avoir entamé la procédure du retrait des troupes étrangères du pays et ce malgré les menaces de sanctions promises par Donald Trump.

 

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала