Outre le Charles de Gaulle, Macron annonce le déploiement de la Task force Jaguar au Moyen-Orient

© AFP 2022 IROZ GAIZKAMembres des Forces spéciales françaises, le 13 juin 2019 à Pau
Membres des Forces spéciales françaises, le 13 juin 2019 à Pau - Sputnik France
Dans la péninsule arabique et dans le Golfe arabo-persique, la France a déployé «en un temps record» des unités spéciales pour renforcer la sécurité maritime dans cette région «si stratégique», a annoncé Emmanuel Macron sur Twitter.

Après avoir annoncé le déploiement d’un groupe aéronaval dirigé par le porte-avions Charles de Gaulle au Levant, Emmanuel Macron a fait une nouvelle annonce sur Twitter.

Selon lui, l’armée française a envoyé «en un temps record» la force opérationnelle Jaguar pour lutter contre les terroristes de Daech*. 

«Dans la péninsule arabique et dans le Golfe arabo-persique, nous avons déployé en un temps record la Task force Jaguar, et par les initiatives avec nos partenaires européens, nous renforçons la sécurité maritime dans cette région si stratégique pour nous», a-t-il écrit.

Le porte-avions Charles de Gaulle

Lors de ses vœux aux armées à Orléans, Emmanuel Macron a annoncé le déploiement au Levant d’un groupe aéronaval dirigé par le porte-avions Charles de Gaulle pour soutenir l'opération Chammal de janvier à avril, avant qu’il ne se dirige vers l’Atlantique et la mer du Nord.

Le Président a souligné que «cette force européenne», tout comme le déploiement Lynx dans les pays baltes, devait «renforcer le lien transatlantique et l’Otan, preuve supplémentaire que défense européenne et Otan sont les deux piliers d'un même édifice».

Opération Chammal

L’opération Chammal est le nom donné au volet français de l’opération contre Daech* Inherent Resolve (OIR). Lancée le 19 septembre 2014 et dirigée par les États-Unis, elle rassemble plus de 80 pays et organisations.

Donald Trump lors d'une conférence de presse avec le chef de l'Otan - Sputnik France
Donald Trump propose d’élargir l’Otan grâce au Moyen-Orient
Selon le ministère des Armées, l’opération Chammal a deux principaux objectifs: apporter un soutien militaire aux forces locales engagées contre Daech* sur leur territoire et participer aux formations des forces de sécurité irakiennes.

D’après les derniers chiffres du ministère, le dispositif complet de l'opération compte près de 1.000 militaires. Il comprend également plus d’une centaine de militaires projetés à Bagdad pour la formation et le conseil de l’état-major et des unités irakiennes.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала